Vous avez un très beau sourire

Les faits, tout le monde les connait. Une femme reçoit un compliment gentil par SMS "Vous avez un joli sourire", et essaye de faire licencier son auteur. La si il y a pas de l'incompréhension quelque part...

Alors en attendant qu'une fille m'explique comment on peu être "très mal à l'aise" en recevant un compliment, je vais essayer d'expliquer le point de vue du garçon. Plus précisément un garçon du genre "geek/timide" si vous voyez de quoi je parle. Peu être le même modèle que ce technicien (à qui j’envoie toutes mes amitiés au passage).

Le garçon geek/timide/gentil donc, quand il croise une fille qu'il trouve jolie, qu'est ce qui se passe ? Et bien il est très embêté. "Mal à l'aise" me semble même un peu faible pour décrire l'état dans lequel ça peu nous mettre. La sensation n'est pas désagréable, mais elle est très perturbante. Bref, on voudrait exprimer ce que l'on ressent. Surtout, on voudrai faire plaisir d'une façon ou d'une autre. On voudrai que la personne devant nous sache à quel point on la trouve jolie. Mais lui dire oralement c'est... au mieux très compliqué. (Il est même possible d'éprouver de vraies difficultés à simplement parler en regardant la personne dans les cas extrêmes). Très compliqué si on est seule avec elle, et totalement impossible s'il y a quelque un d'autre à coté. Jamais nous, les "garçons gentils", on ne pourra dire à une fille qu'elle est belle dans le métro, une salle d'attente ou dans la rue. Alors on la regarde juste un peu... Quelques coups d’œil rapides... Parce qu'on sait que la, si on est surpris, pour le coup oui elle serai mal à l'aise. Parce que, d'une façon totalement incompréhensible pour nous, quand une fille se sent observée, elle ne se dit pas "Ce garçon me regarde parce qu'il m trouve jolie". Elle se dit "Ce garçon me regarde, peu être qu'il veut me faire du mal". On sait cela... Alors on ne reste pas seulement silencieux, on essaye aussi de ne pas trop regarder. On se "rassure" en se disant que quelqu'un d'autre lui dira... Parce ce serait injuste que personne ne lui dise... Injuste qu'elle ne sache pas à quel point elle peu plaire... Bien sur, je ne parle pas des filles mannequins qui le savent déjà parfaitement. (et qui l'affiche souvent avec un certain mépris...). Je parle de toutes celles qui sont bien plus touchantes sans le savoir.

Par écrit c'est plus facile. Parce qu'on risque moins de déranger. On peu envoyer un petit mot en faisant bien comprendre qu'il s'agit d'un simple compliment gratuit, et que l'on a absolument pas l'audace de croire que ce compliment pourrait déboucher sur quoi que ce soit d'autre. "Juste pour vous dire que vous étiez jolie... Voila, désolé pour la gêne". C'est tout... Le dire... Exprimer ce qu'il avait ressenti... C'était tout ce qu'il souhaitait faire... (bordel de merde). Rien d'autre...

Évidement j'ai bien essayé (encore) de comprendre tout seul le point de vue féminin... Reprenons :

"Ce texto m’a mis mal à l’aise, d’autant qu’il a mon adresse, mon étage, mon numéro de portable…"

Quand je lis ça, ma première réaction de geek technophile c'est "Cool, une fille qui à tout compris ! Les dangers d'Internet, la protection de la vie privée, qui doit fuir les réseaux sociaux et...." Ah non... C'est une blogueuse qui passe la moitié de sa vie à étaler sur son blog, tweeter ou facebook, ce qu'elle fait de l'autre moitié. Donc c'est pas ça...

Peu être qu'elle vient juste de prendre conscience que plein de gens ont son adresse ? Si c'est le cas, ce n'est pas seulement le livreur de pizza, le facteur ou donc le technicien orange qui ont son adresse, mais à peu près TOUS les services commerciaux avec lesquelles elle est rentré en contact, qui ont ses coordonnées etc... Facilement des milliers de gens... (quand à ses photos, c'est elle qui les diffuse dans le monde entier...) Est ce quelle viendrait juste de prendre conscience de ça ? Franchement !? J'en doute...

Bon elle insiste sur le coté "illégal" de la chose. Effectivement la elle à raison. D'un point de vue strictement professionnel, il n'avait pas le droit de la contacter à des fins personnels. Notez bien que ce numéro, il n'a pas eu à "l'obtenir illégalement" hein... Il était juste la, à disposition, bien indiqué sur la fiche de mission... Mais oui, ok, il n'avait pas le droit de l’utiliser.

Dis moi Buffy, en parlant de fautes professionnels, réussir à canaliser la haine de toute une population en un tweet, pour une personne dont le métier est "comunity manager"... Tu appellerai ça comment ? Parce que moi si j'étais ton employeur... Comment dire... Je commencerai à me poser des questions...

Mais revenons à notre affaire. Peu être qu'il y a des choses que j'ignore. Peu être que tu es vraiment harcelée dans la vie. Peu être que tu n'arrive plus à faire la distinction entre les sifflements dans la rue, les allusions sexuelles vulgaires et un simple compliment ? Alors, pour t'aider : "Vous avez un joli sourire", ce n'est pas une allusion sexuelle déplacé, c'est un compliment. De même, puisqu'il n'a envoyé qu'un seul message, et que rien ne montre qu'il en aurait envoyé un autre sans réponse de ta part (je mettrai même ma main à couper qu'il ne l'aurait pas fait) cela s'appelle UN envoi de message, pas du harcèlement.

Cet homme tu l'a vu. Tu as parlé avec lui. Relis son SMS... On ne peu pas faire plus gentil... Alors quoi... Simplement parce qu'il à osé t'envoyer un message, lui aussi il te fait peur !!? Note : Si ton pseudo fait référence à Veronica (que j'aime beaucoup) je doute vraiment qu'elle aurait réagit comme toi sur ce coup la...

Ou peu être que j'ai tout faux depuis le début hein... Peu être que la seule cause réelle de ton malaise est celle que j'avais écarté d'office. Peu être que tu n'aime effectivement pas recevoir des compliments. Il y a aussi des gens qui aime souffrir et plein d'autres trucs plus ou moins bizarre dans la vie. Je suis quelqu'un d'ouvert, pas de soucis... Si c'est le cas, laisse moi être franc avec toi:

Je te trouve moche (ou au mieux quelconque). Mais surtout, surtout, je te trouve particulièrement conne. Et je ne dis pas ça juste pour te faire plaisir. Je le pense vraiment sincèrement, du fond du cœur.

Et pour ma compréhension du coté féminin,.. Ok, c'est encore raté.