Si j'osais, je dirai que la notion même de cloud est encore assez brumeuse pour pas mal de gens. (et non, même pas honte).

Utiliser un cloud, c'est mettre ses données ailleurs que chez soi. Un truc plutôt dangereux, vu le nombre de problèmes que ça pose (données lisibles et utilisables par des sociétés dont les intérêts ne sont pas les nôtres, potentiellement accessibles à tout le monde si le serveur qui les héberge à une faille de sécurité, potentiellement détruites si les serveurs sont, au hasard, saisi par la justice etc.) Sans parler des problèmes de performances, vu que tout le monde n'a pas encore la fibre chez soi...

Alors pourquoi s'intéresser quand même à la chose ?

Et bien c'est qu'il existe de plus en plus de logiciels permettant d'avoir son "cloud personnel", avec des données hébergé chez soi donc. Et la forcément vous allez me dire "whaou, avoir ses fichiers chez soi sur ses ordinateurs, t'a raison c'est totalement révolutionnaire comme concept !" C'est en tout cas comme ça que je raisonnai jusqu’à présent.

Alors, quelle différence entre un "cloud" personnel et un serveur de fichier comme on en utilise tous (ou presque...) depuis des années ?

Simple et passe muraille

N'avoir aucun autre logiciel à utiliser que son navigateur web est certainement un avantage pour les moins technophiles d'entre nous. De mon coté, je vois une autre raison plus fondamental : Le fait d'utiliser le protocole http(s) (ou ses extensions webdav etc) est l'assurance de pouvoir accéder à ses données de n'importe quel point de la planète. Quel que soit le nombre de firewall qui seront sur votre lieu de travail par exemple, vous aurez toujours accès à vos donnés. Plutôt appréciable par rapport à l'utilisation d'un serveur (s)ftp ou autre non ?

Ne concerne pas que les fichiers

La possibilité d'avoir un agenda, l'ensemble de vos contacts, ou vos favoris synchronisés entre vos différents appareils est quand même sympathique. Google propose tout ça depuis longtemps, mais pour toutes les raisons citées en introduction j'avais soigneusement évité d'utiliser ces possibilités. Il y a avait bien quelques moyens de stocker ses données en local, mais ils étaient si compliqués à mettre en place et à maintenir que j'avais un peu abandonné.

Les solutions disponibles

La plupart des solutions sont propriétaires et, lorsque elles sont gratuites, imposent généralement des limitations idiotes qu'il est possible de lever (ou pas d'ailleurs) en payant une version premium. Les constructeurs de baie de stockage NAS (Synology) font ainsi concurrence aux éditeurs logiciels. Toutes ces solutions étant propriétaires, elles n'ont à mes yeux pas beaucoup d'intérêt pour gérer MES données :)

Heureusement, des solutions libres existent. Des plus basique et facile à mettre en place comme DropCenter, (en cours de développement et qui ne permet que d’héberger des fichiers accessibles via une interface web, mais qui est respecte la philosophie "kiss", ce qui peut en faire une solution intéressante pour ceux qui n'aurait pas besoin de plus), aux plus complètes. Comme Syncany (prometteur mais pas encore disponible), OwnCloud, sparkleshare (synchronisation de fichier) et toutes les autres que j’oublie :)

Conclusion

Je ne suis pas le seul à refuser d’être dépendant de Google ou de qui que ce soit d'autre, et vous trouverez ailleurs sur le net de nombreuses alternatives pour gérer l'ensemble de vos données.

En ce qui me concerne j'ai choisi de tester owncloud, essentiellement pour partager un agenda commun entre les membres de la famille. Installation, intégration avec ubuntu, ce qui fonctionne, ce qui ne fonctionne pas, vous saurez tout dans un prochain billet. (si ça c'est pas du teasing de malade...). En attendant, vous trouverez un premier avis sur owncloud ici.