Un autre s'est fait prendre aujourd'hui. Bien que cette information ne soit pas relayée dans la presse traditionnelle, un adolescent à donc été condamné pour avoir simplement enregistré la musique qu'il écoutait en toute légalité sur le net. Parce qu'il avait su créer seul son son propre magnétophone.

Satanés pirates, tous les mêmes.

Mais avez vous, dans votre psychologie à deux balles et votre profil technocratique de 1950, un jour pensé regarder le monde derrière les yeux d'un geek ? Ne vous êtes vous jamais demandé. ce qui l'avait fait agir, quelles forces l'avaient modelé ?

Je suis un geek, entrez dans mon monde...

Le mien est un monde qui commence avec l'école. Je suis plus astucieux que la plupart des autres enfants, leurs bêtises me lassent. Alors pendant la récréation, et pendant qu'ils jouent à se courir après, je reste en classe et découvre une chose extraordinaire, l'ordinateur. Très vite, j'écris mes premières lignes de code.

Les ordinateurs ne sont pas des objets magiques au fonctionnement aléatoire. Ils n'ont pas de sentiments, font simplement et précisément ce qu'on leur demande de faire. Si un ordinateur ne fait pas ce que vous attendez de lui, c'est parce que vous avez fait une erreur. Pas parce qu'il ne vous aime pas, ou qu'il s'est senti menacé.

Alors c'est arrivé. une porte s'est ouverte sur un autre monde. Fuyant la violence et l'incompétence quotidienne, on découvre soudain des lieu de tolérance et de respect. Des oasis plus ou moins perdues dans des réseaux de discussions dont le commun des mortels ignore totalement l'existence.

Je suis au collège. Tous les jours mes parents essayent de me faire décrocher du minitel. Que cela va forcément leur couter "bien trop cher".

Non maman, je compose jamais le 3615. Il existe des moyens pour utiliser les mêmes service mais en 3614, ou en 3613 et d'autres choses encore... Si à l'époque j'avais osé... j'aurai pu y rester des heures sans que cela soit perceptible sur ta facture.

Satané pirates. Tout ce qu'il font utiliser des services sans payer. Tous les mêmes.

Je suis au lycée. Une véritable guerre technologique à lieu. Seul une connaissance approfondie de son système permet de lutter. Les codings-party se transforment en arène bon enfant, ou chaque combattant tente de prouver sa supériorité. Au bout du compte et une fois encore, j'assisterai impuissant à la victoire de la médiocrité.

Je suis étudient en informatique. L'administrateur du réseau nous à supprimé la possibilité d'utiliser la commande "chmod", afin que les élèves ne puissent pas s'échanger de fichiers. Il me faudra plusieurs mois pour développer un script shell, reproduisant fidèlement le comportement de la commande d'origine, et me permettant donc de modifier les droits sur n’importe quel fichier dont je suis propriétaire. Je ne l'ai pas fait pour tricher, ou pour permettre à d'autre de le faire. Je l'ai fait parce que je ne supportai pas l'idée qu'on m'enferme, en me soupçonnant de vouloir le faire. (1)

Et l'informatique libre est arrivée. Nous avions à nouveau le contrôle. Linux est partout désormais. Dans vos boitiers ADSL, dans vos télévisions, dans vos magnétoscopes numériques ou vos téléphones portables.

Combien de fois m'a t-on reproché, adolescent, de ne pas "vivre dans la réalité" ? Que je devais "redescendre sur terre" ? Votre soi-disant "vraie vie" est devenue notre monde. Un monde que nous sommes les seuls à vraiment maitriser. Et cela sera de plus en plus vrai. Car tandis que le nombre de gens comprenant la technologie diminue, vous continuez à l'intégrer absolument partout, au point qu'il n'y aura probablement bientôt plus un seul équipement qui ne sera pas, d'une façon ou d'une autre, relié au réseau.

Vous rejetiez la technologie, la culture japonaise et tous ces autres sujets que nous avons au contraire su embrasser et assimiler.

Nous ne faisons qu'explorer et anticiper et vous nous appelez criminels. Nous recherchons la compréhension et la connaissance et vous nous appelez criminels. Nous existons sans couleur de peau, sans nationalité, sans dogme religieux, et vous nous appelez criminels.

Vous ne punissez pas les patrons de la mafiaa et leurs riches avocats, Vous provoquez des conflits armés. et financez des guerres de toute sorte. Vous assassinez et trichez. Vous manipulez en essayant de faire croire que c'est pour notre propre bien. Aujourd'hui, certaines de vos mensonges sont si gros que les enfants de 10 ans se sentiront insultés, mais nous sommes les criminels.

Oui, je suis un criminel. Mon crime est celui de la curiosité. Mon crime est celui de juger les gens sur ce qu'ils pensent, disent et font. Pas sur leur apparences ou l'importance de leur compte en banque.

Mon crime est de vouloir partager et diffuser toutes les informations et toute la culture du monde. Une chose qui fort heureusement détruira certains modèles économiques dépassés. Mon crime, est d'être plus humain et mieux adapté à la vie actuelle que vous.

Je suis un geek, et ceci est mon manifeste. Vous pouvez arrêter cet individu, mais vous ne pourrez jamais contrôler le réseau ou tous nous emprisonner.

Après tout, nous sommes tous les mêmes.

(1) Ironiquement, ce script à permis un jour à un professeur qui n'avait pas les droits admin de nous distribuer à tous le même fichier. Comme quoi...


NB : Ce texte est bien sur un hommage à l'original.