C’était il y a des années…

D’après l’article 2 de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1793, je dispose du droit à la liberté, à la propriété, et à la sureté. L’article 35 va plus loin en précisant que : « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

Malgré les très vives et les très nombreuses critiques qui fusent de toute part, le texte de loi sur le droit d’auteur (DADVSI) vient d’être adopté ce 30 juin par l’assemblée nationale. Ce texte, aussi injuste qu’inapplicable viole tout simplement mes droits de consommateur et de citoyen. En effet : Je REFUSE que des sociétés interfèrent avec ma vie privée, notamment en installant, ou en facilitant l’installation, de logiciels espions dans MON ordinateur. (1) Je REFUSE que des sociétés portent atteinte directement à mon droit de propriété en décidant à ma place du, ou des matériels que je devrai acquérir pour écouter des œuvres légalement acquises par ailleurs. (2) Je REFUSE de devoir acheter plusieurs fois une œuvre sous prétexte qu’elle se trouve sur un support différent, ou pire, de devoir acheter plusieurs fois la même oeuvre simplement parce que j’ai changé d’ordinateur (3), ou que j’ai atteint le nombre maximal de transfert vers mon baladeur numérique.(4) Je REFUSE de voir mon droit à la copie privée disparaitre, droit qui me permet depuis des dizaines d’années de transmettre à mes proches, à mes enfants ou à mes petits enfants les œuvres que j’ai apprécié. Je REFUSE enfin que la politique de notre pays ne soit plus dirigée par la volonté d’un peuple, mais qu’elle soit au contraire guidée (dictée devrai-je dire) par l’appât du gain de grands groupes (5) ou d’une poignée d’artistes bien connus. Leurs voix seraient elles plus importantes que celles de dizaines de milliers d’autres ? (6) De ma vie, je n’avais ressenti une telle colère, une telle haine contre cette « élite » arrogante, généralement ignorante qui non seulement nous prive de nos libertés, mais qui de plus, et aussi incroyable que cela puisse paraitre, en est récompensée ! (7)

En conséquence, je refuse de me soumettre à cette loi et je jure : – De « casser » les protections des œuvres m’empêchant de les lire sur mon matériel et avec les logiciels de mon choix. – De divulguer les moyens que j’ai utilisé pour le faire. – De concevoir, si j’en ai la capacité, de nouveaux outils afin de faciliter ce contournement des protections, afin que les informaticiens ne soient pas (une fois de plus) les seuls à pouvoir conserver leur liberté. – Enfin et surtout, d’utiliser tous les moyens à ma disposition pour faciliter l’échange d’informations, d’œuvres, ou d’idées entre les internautes (8).

Ces actions seront réalisées en toute connaissance de la loi qui, prévoit maintenant 3 ans de prison et 300 000 euros d’amende pour la simple diffusion d’un logiciel capable de lire des DVD sous linux ou la réalisation d’une copie privée d’un support acheté légalement, copie faite sur un support pourtant lourdement taxé justement au titre de cette copie privée qui nous est désormais interdite.

1. Cas du rootkit de sony : [http://standblog.org/blog/2005/11/14/93114500-drm-sony-bmg-chronique-d-un-massacre|http://standblog.org/blog/2005/11/14/93114500-drm-sony-bmg-chronique-d-un-massacre]

2. De par leur conception même, les MTP (ou DRM en anglais) sont incompatibles avec les logiciels libres

3. Un changement d’ordinateur, ou même le changement de système d’exploitation ou sa ré-installation entraine l’impossibilité de relire les œuvres achetées et protégées par DRM. : http://www.jerome.colombain.com/article.php3?id_article=53

4. La limitation du nombre de transfert vers les baladeurs est généralement fixée à 5, au delà le fichier ne sera plus transférable et devra être racheté.

5. Pour preuve l’amendement « Vivendi-Universal » ou la dérogation particulière de TF1 vis à vis des droits d’auteur, au moment même ou des services utiles à tous (enseignement, recherche, bibliothèques etc.) ont toutes les peines du monde à obtenir de telles exceptions.

6. Voir la pétition signée par 14000 artistes ici : [http://www.spedidam.fr/actu/actu.htm#peer|http://www.spedidam.fr/actu/actu.htm#peer]

7. Il semble que le lobying intense des grosses sociétés sur les députés élus par le peuple soit une véritable aubaine pour la nation : [http://www.pcinpact.com/actu/news/29849-DADVSI-une-lobbyiste-de-Vivendi-Universal-de.htm?vc=1&p=3#vc|http://www.pcinpact.com/actu/news/29849-DADVSI-une-lobbyiste-de-Vivendi-Universal-de.htm?vc=1&p=3#vc]

8. Afin de protéger la liberté de chacun, cela passera nécessairement par l’utilisation de « darknet », réseaux anonymes et cryptés tel que Freenet, Waste, ants, share, mute et les autres… Pour plus d’informations, vous pouvez par exemple consulter les liens suivants : [http://eucd.info/index.php|http://eucd.info/index.php] [http://www.pps.jussieu.fr/~dicosmo/MyOpinions|http://eucd.info/index.php] [http://formats-ouverts.org/blog/2005/09/28/551-dossier-drm|http://formats-ouverts.org/blog/2005/09/28/551-dossier-drm] [http://stopdrm.info/|http://stopdrm.info/] [http://forum.framasoft.org/viewforum.php?f=82|http://forum.framasoft.org/viewforum.php?f=82] [http://drm.mediaarea.net/|http://drm.mediaarea.net]

Et pour me contacter, c’est ici : hoper at free point fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.