Apercu du HTC Magic 1/3

Il y a quelques semaines, SFR sortait le deuxième téléphone sous Android en france… et j’ai cracké. Voyons voir à quoi ressemble cette petite chose.

Première prise en main. Le plastique ne fait pas trop « cheap ». Bon, ca reste un morceau de plastique, mais globalement ça fait pas trop jouet sauf… le trackball. Alors la on verra ce que ça donne dans le temps, mais que ce soit au toucher, au bruit qu’il produit, à la sensation qu’il offre quand on le tourne ou quand on clic dessus… on a vraiment l’impression d’appuyer sur un jouet à 2 euros avec un pauvre ressort, un truc qui lâchera dans quelques jours au mieux. Heureusement que ce trackball n’est pas souvent utilisé… Mais globalement j’aurai vraiment préféré une croix directionnelle, ou n’importe quoi de plus sérieux.

Allumage… et attente. Il faudra 40 secondes environ pour arriver sur un joli bureau. Bien que ma carte sim ne soit pas encore activée, le téléphone peut être utilisé sans problème pour faire à peu près tout et n’importe quoi (oui, sauf téléphoner…). Bon alors… On se connecte à la borne wifi de l’appart… Ok, je suis connecté. C’est assez réactif, plus que mon ancien nokia. Malgrès quelques ralentissement parfois lors des scrolling etc, globalement l’interface est fluide et tout réagit bien. Je test le clavier virtuel. Ouille… Gros doigts déconseillés ! Sans être parfaite, l’utilisation en mode paysage du clavier n’est pas trop difficile… Une habitude à prendre probablement. En ce qui me concerne, le clavier en mode portrait est par contre vraiment trop difficile à utiliser (touche trop petites).

Je commence à jouer un peu avec l’appareil et à découvrir l’interface. En gros le « menu » contient en vrac tous les softs installés (il me semble que ça fonctionne aussi comme ça chez Apple). L’intérêt étant surtout les 3 bureaux virtuels sur lesquels on pose ce que l’on veut (raccourcis vers les applications, widgets …) Bref, A chacun d’organiser ces bureaux comme il le souhaite, mais au final on obtient rapidement quelque chose de très agréable à utiliser.

Bon, il est temps que commencer à installer quelques logiciels « de base ». Et je commence par un client ssh. L’installation de soft ne pose aucun soucis, que ce soit en la téléchargeant sur le net, en utilisant l’application « market » qui regroupe les softs proposés sur la plateforme de google (des milliers de softs) ou simplement en transférant le package sur la carte mémoire de l’appareil via un câble usb. Dans tous les cas, c’est rapide et sans douleur. Le client ssh se lance et commence à afficher les raccourcis claviers les plus utiles (Comment faire un /, comment faire escape pour les utilisateurs de vi, Control-A pour les utilisateurs de screen…) On sens bien à qui on a affaire et c’est assez rassurant 😉

Étape suivante, vérifier la compatibilité de cet appareil avec le reste du monde. J’allume le bluetooth, et direction la voiture, qui reconnaîtra sans problème le téléphone et affichera immédiatement le niveau de la batterie, et l’absence de couverture réseau (toujours la carte sim inactive…) Un bon point. Il me faut maintenant transférer mes contacts. Et la… le drame. Connexions impossible.. J’essaye d’envoyer un simple fichier.. rien. Soudain pris d’un doute, j’allume un PC qui traîne, et je scan les services disponibles sur le téléphone… HORREUR ! En fait, les deux seuls services disponibles concerne l’audio (casque et micro). Rien concernant les transfert de fichier (Obex), rien sur sur l’accès réseau ! Ca veut dire que cet appareil ne serait même pas capable de servir de modem !? Même mon tout premier téléphone avec ecran en deux couleurs savait faire ça ! Mais qu’est ce que c’est que cette m**** !!!!

Lire la suite

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.