Mininova:RIP

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les « ayant droits » doivent faire péter le champagne. Avec le suicide de mininova, qui à retiré les millions de fichiers torrents soit disant illégaux (un lien n’a rien d’illégal en soi), c’est l’un des plus gros tracker de la planète qui disparaît.

Vraiment… une catastrophe pour tous les habitués du téléchargement, qui vont perdre de nombreuses… heu… secondes, à mettre à jours leurs favoris. Voici une petite liste vraiment non exhaustive (et honteusement re-pompée sur ce commentaire)

Les alternatives publiques en trackers/indexers:

Les trackers privés

A lire, l’étude en trois parties de FileShareFreak :

Les méta-moteurs

Vous ne devez utiliser ces liens que pour télécharger du contenu libre de droits ! Oui, car sinon, c’est sont de pauvres gens comme cette putain d’enflure de Thierry Lermite qui vont « perdre » de l’argent. Évidement, je ne parle pas ici de son métier d’acteur (visionner une énième fois « le père noël est une ordure » ne changera pas grand chose à ses finances). Par contre, si personne ne télécharge « illégalement », comment pourra t-il continuer à se faire des couilles en or avec sa société justement destiné à pourrir les réseaux P2P !?

Accessoirement, il convient d’apprécier à sa juste valeur la subtilité de l’opération… On insère un maximum de fichiers vérolés dans les réseaux (virus, films pornos et compagnie) pour mieux pouvoir expliquer à nos collégiens à quel point le P2P est dangereux, et qu’il est donc indispensable d’aller acheter sa musique à la fnac comme tout bon neuneu qui se respecte… Enfoirés, c’est sur et certain. Crétins, malheureusement pas totalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.