C’est l’histoire d’un gars qui jouait à Flight simulator…

Ce joueur donc, après avoir passé de nombreuses heures sur Flight simulator, s’est finalement demandé (comme une majorité de joueurs je pense) ce qui se passerait si il était un jour aux commandes d’un véritable appareil. Plutôt sur de lui vu le nombre d’heures passées devant l’écran, il finit par parier avec un pote qu’il serait capable de piloter si l’occasion lui en était donné.

Il ne restait plus qu’a pouvoir « tester » en vrai, ce qui ne semblait pas totalement impossible vu qu’ils connaissaient tous les deux un pilote « pro ». A ce stade, notre ami « sparks », toujours aussi confiant à commencé à raconter ce qu’il comptait faire sur un forum fréquenté par des pilotes. Les réactions furent diverses, allant du « non mais t’es taré ou quoi ? » (je résume hein) à plein de conseils concrets (pièges à éviter en vol etc). Entre temps, le vrai pilote qui devait l’accompagner à lâché l’affaire (peut être qu’il tenait trop à la vie ?). Mais un autre membre du forum, instructeur de vol avec pas mal d’expérience derrière lui était si curieux de voir ce que ça pouvait donner qu’il accepta de l’accompagner.

Sparks s’entraina donc encore un peu, puis une date fut choisie. Les termes du « contrat » étaient très stricts. L’instructeur s’occupait de tout ce qui était « administratif » et de toutes les communications avec la tour de contrôle. Il s’occupait aussi de l’avion au sol (aligner l’avion sur la piste au décollage et retour au hangar après l’atterrissage). Et c’est tout. Sparks devait décoller seul, effectuer une boucle puis revenir atterrir sur le même aéroport, et cela sans aucune assistance (ni verbale, ni rien). Bien évidement, l’instructeur assurait la sécurité du vol, et pouvait reprendre le contrôle (appareil en double commande) en cas de danger immédiat.

Et bien vous savez quoi ? IL L’A FAIT ! Bon, il a vite reconnu que c’était beaucoup, beaucoup, beaucoup plus compliqué en vrai que devant son PC. Mais il l’a quand même fait. Vous trouverez sur le forum tous les détails de cette histoire, le compte rendu de sparks, celui de l’instructeur qui l’a accompagné. Une vidéo à aussi été réalisée.

Comme quoi, les jeux vidéos, ça fonctionne bien quand même 🙂 Bon, en lisant dans le détail, on comprend que ce n’était pas qu’un joueur occasionnel de FS, et qu’il avait pas juste lu le manuel du jeu en diagonal hein…

Ca reste quand même bien balaise de réussir à mettre en œuvre du premier coup, toutes les connaissances théoriques acquises et cela au premier vol. Parce quand on à la piste en face de soi et qu’il faut s’aligner tout en gérant tous les paramètres de la décente, j’imagine qu’on aimerai bien pouvoir mettre en pause ou ralentir le temps histoire de vérifier ce qui se passe… Mais on peut pas !

Chapeau bas 🙂

1 Commentaire

  1. Mimi Répondre

    Orthographe décente (qui a de la décence) : « Descente » miladzou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.