Novlangue, de mieux en mieux

Tout le monde sait que le terme « vidéo surveillance » avait mauvaise presse. C’est pour cela qu’on à inventé la vidéo protection. Il faut croire que certains trouvaient encore cette notion de « protection » encore un peu envahissante, car voila ce que la petite ville de Saint Cyr l’école (78) vient de nous inventer :

tranquilite.jpg

Oui, vous avez bien lu. « vidéo tranquillité ». Si avec ça il y a encore des gens qui n’adhèrent pas au concept, je comprend pas.

PS : Total respect, bien sur, pour tout ceux qui prennent le risque d’aller aveugler ces saloperies.

9 commentaires

  1. Quentin Répondre

    Bizarrement, on va voir dans quelques temps, tout le monde crié au scandale car l’on commencera à réellement traquer toutes les infractions au code de la route avec ces caméras !

    On rigolera bien à ce moment là. Parce que les caméras, « c’est bien pour notre sécurité, mais il ne faut pas qu’elles soient là pour nous fliquer ! ».

  2. Gilles Répondre

    La Prévention Routière, c’est quand même notre sécurité et les infractions verbalisées par caméra, je n’y vois pas trop de soucis.
    Mais que la vidéo nous surveille par avance sur nos possibles méfaits, c’est WTF. Minority Report 🙂

  3. Rico Répondre

    En ce moment il y’a un déploiement massif de caméras le long des grands axes de circulation (particulièrement en région Rhone Alpes). Pas mal de petites villes voir très petites sont aussi en train de s’y mettre.

    +1 Quentin
    On va vers une surveillance généralisé des axes routiers, donc à très court terme (voir ce qui se passe à Paris en ce moment) vers des dispositifs qui vont envoyer des amendes automatiquement à la moindre infraction.
    Une erreur de conduite == une amende == constamment sous pression au volant == plus aucunes erreur toléré.

    Bienvenue dans le monde de la perfection et des nouvelles technologies.

  4. goulougoulou Répondre

    Dans, disons, 10 ans, plus de 50 millions de français seront sous le regard direct des caméras de vidéo-surveillance dès qu’ils sortiront de chez eux, avec reconnaissance faciale, enregistrement des plaques d’immatriculation et des n° de téléphone portable, etc…
    le tout, piloté depuis des pays du tiers-monde où les salaires sont misérables, mais ce sont ces employés de misère qui relèveront les « infractions » de toutes sortes pour remplir les poches de l’Etat français, qui, vu ce que les « banksters » nous escroquent de plus en plus, a grand besoin d’argent et tout sera excuse pour en récupérer sur le dos du citoyen lambda !!!

  5. Ponpon Répondre

    Vidéo tranquillité = soyez tranquilles, lorsque vous vous ferez agresser, il y a une grande chance que nous ayons filmé le portrait du coupable.

  6. Pascal Répondre

    Chapeau bas aux marketeux qui ont pondu l’idée, c’est du foutage de gueule dans les règles de l’art 🙂

  7. hoper Répondre

    Sérieusement c’est minable oui…

    Des « caméra de vidéo tranquillité » !? Ca ne veut strictement rien dire. Il se droguait le gars qui à pondu ça, c’est pas possible autrement. Il y avait des tas d’autres possibilités. Tiens, rien que, par exemple, « Vidéo sécurité ». C’est mieux ça non ? Pas de la surveillance, Pas de la protection, juste de la « sécurité ». Mais « tranquillité »… J’espère qu’il à pas été payé cher pour ce terme la :p

  8. Baronsed Répondre

    @goulou : « dès qu’ils sortiront de chez eux » ? T’es optimiste ! Regarde mieux… oui, relève un peu la tête. Là, juste au dessus. Tu vois ?
    Ça ne veut pas dire que c’est utilisé en pratique, mais ça pourrait très facilement l’être. D’autant plus facile avec un trojan comme Skype.

  9. hoper Répondre

    @Baronsed : Très bonne remarque.

    Mais pas de panique, aucune grosse entreprise, aucun gouvernement ne fera ce genre de chose. Ce serait illégal ! (On est bien d’accord ? Une méga corpo qui ferait un truc illégal, c’est pas possible hein ? )

    Ah mais zut, j’oubliais…. Ce n’est déjà pas illégal. Oui, car si vous êtes quelqu’un de vraiment dangereux, qui aurait par exemple porté assistance à un sans papier (fear), la LOPSI 2 donne le pouvoir aux forces de l’ordre de prendre le contrôle de votre machine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.