Last of us : Et vous, vous auriez fait quoi ?

Depuis quelques temps, quand j’accroche vraiment à un jeu vidéo, j’essaye d’en faire une petite critique. Mais dans le cas de Last of Us, un jeu qui obtient les meilleurs notes partout (voir ici, la, et ici, et la…) , est-il vraiment nécessaire d’en remettre une couche et de répéter que Last of Us est, est restera probablement, le meilleur jeu de la ps3 ?

Moi qui ne jure habituellement que par les jeux qui laissent le plus de liberté possible (Red Dead Redemption et Yakusa sur ps3, les RPG open world sur PC etc), j’ai été totalement absorbé par ce titre pourtant extremement linéaire. On peut apprécier un jeu grâce à son gameplay (Uncharted), son ambiance (Resident Evil), son scénario (Heavy Rain), ses graphismes, sa musique etc. Mais Last of Us est bien le premier à regrouper tout cela. Graphiquement parlant je ne m’en remet toujours pas; Je ne croyais tout simplement pas la ps3 capable de faire ça. Last of Us est irréprochable sur tous les points, et le reste jusqu’aux dernières secondes, jusqu’aux dernières images du jeu.

Le dilemme final

Contrairement à Deus Ex 3 par exemple, qui nous laisse faire le « choix final », nous n’avons ici aucune possibilité de modifier la fin de l’histoire. (Ce qui est bien la seule chose un peu frustrante dans ce jeu) Il faut donc se contenter du choix des auteurs, mais je pense que nous nous sommes tous posé la question. Qu’aurions nous fait « en vrai » ? Je ne vais pas en dire plus dans le billet pour ne pas spoiler la fin, mais j’invite tout ceux qui ont terminé le jeu à venir en discuter dans les commentaires. J’ouvre le bal en espérant avoir d’autres avis.

NB : NE LISEZ PAS LES COMMENTAIRES SI VOUS N’AVEZ PAS ENCORE FINIT CE JEU ! (a moins que vous soyez certain de ne jamais y jouer, mais vous faites une belle bêtise 😉

6 commentaires

  1. hoper Répondre

    Quelques remarques préalables :

    On peut logiquement supposer qu’Ellie savait que cela pouvait se terminer ainsi. Son changement de comportement, la proposition de faire demi tour qu’elle refuse etc. Surtout, Marlène lance une phrase du genre « C’est ce qu’elle aurait voulu, et tu le sais ». A ce moment la j’ai vraiment eu envie de parler à la place du personnage et de lui lancer un « Mais qu’est ce que tu en sais ? Tu lui a demandé au moins !? » Au lieu de cela, notre « héros » répond à coté (il faut que je revisionne la séquence).

    Puis vient la rébellion, le massacre dans l’hôpital et l’arrivée dans la salle d’opération. La encore, frustration. Je ne voulais pas tuer le chirurgien (merde, ça doit être super précieux un chirurgien quand même dans ce monde dévasté). Pourtant pas d’autre choix que de s’approcher et de lui mettre le cutter dans la gorge, alors qu’en toute logique il suffisait de le menacer de son arme pour qu’il réveille Ellie. 

    Une vie pour sauver l’humanité ?

    Rien ne permet d’affirmer que les médecins auraient réussit à créer un vaccin. D’un autre coté, on peut aussi imaginer qu’elle puisse, dans quelques années, avoir des enfants totalement immunisés dès la naissance. Rien ne prouve non plus qu’elle soit la seule à avoir développé une réponse immunitaire adéquate. 

    Et donc ?

    Et donc je pense que c’était à elle de décider. Qu’il n’y avait qu’elle qui avait le droit de décider de la façon dont elle souhaitait (ou pas)  mourir. Et c’est pourtant la seule à qui personne (ni les lucioles, ni Joel !) ne demande son avis. Voila ce que j’aurai, j’espère, essayé de faire dans une situation similaire. J’aurai essayé de faire en sorte qu’elle puisse choisir elle même, sans pressions, en ayant le maximum de cartes en main etc. Je pense d’ailleurs que c’est peut être ce que Joël essaye de faire en fin de compte, en lui offrant une vie « normale » pendant au moins quelques années. Qu’elle puisse « vivre », aimer, enfanter ? Elle sera toujours libre de choisir quand il se décidera à lui avouer qu’il lui à menti. (Et bon sang, je n’aimerai pas être à sa place à ce moment la…)

    Et vous, vous auriez fait quoi ?

  2. clem-le-lu Répondre

    salut

    j’ai lu les commentaires sans avoir peur des spoils

    et rien à voir mais tu as entendu parler de dark souls ??
    moi j’ai été clouer par le concept du jeu !!

    tcha

    bises

    clem

  3. bouledepluche Répondre

    Voilà, j’ai fini!!
    Comme tu le sais j’en ai bavé!
    La fin à l’hôpital est, je trouve, un peu trop décalée en terme de difficulté par rapport au reste du jeu.
    Tout le long on y arrive, même sans être très doué, comme moi. Mais l’hôpital exige juste d’être bon.
    Bref, j’ai quand même fini par les avoir tous ces cons.
    Pour tout le reste je plussoie totalement tout ce que tu en dis. J’ai adoré ce jeu qui est excellent dans tous les domaines, malgré sa linéarité.
    En ce qui concerne la fin: c’était juste logique. Elle est en totale cohérence avec le reste de l’histoire. Donc, évidemment qu’on se pose la question de ce que nous aurions fait dans cette circonstance. Le hic c’est que ce n’est pas notre histoire mais celle de Joel et Ellie. En jeu de rôle, si j’avais la fiche perso de Joel et si on avait joué la même scène, et bien j’aurais fait le même choix.
    Joel s’en tape du reste de l’humanité. Il est devenu dur, insensible, pragmatique. Tout le début nous montre que Joel choisit d’abord sa survie au détriment du reste du monde. Et puis Ellie débarque. Au début c’est tendu entre eux. Pour lui, pendant un bon moment, c’est juste un paquet à livrer… mais un paquet qui va le ramener petit à petit à sa fille. Et elle va se substituer à cette fille qu’il a vu mourir.
    Il devient tout à fait logique, en approchant de la fin, que Joel choisira Ellie plutôt que le reste de l’humanité. Surtout après tout ce qu’ils ont vécu et qui les a tant rapprochés.

  4. hoper Répondre

    D’accord avec tout ça, mais il y a un hic… C’est que PERSONNE ne prend en compte son avis à elle !

    C’est ça qui me semble vraiment insupportable dans l’histoire.
    C’est la principale concernée, et c’est la seule à qui personne ne demande rien. Tout le monde choisi pour elle comme si elle n’avait pas son mot à dire.
    Vraiment c’est c’est qui m’a fichu en rogne de la part de tous les protagonistes 🙂

  5. bouledepluche Répondre

    C’est vrai… et en même temps c’est une enfant. Attention je ne dis pas qu’on ne doit pas demander leur avis aux enfants! mais doit-on leur imposer le poids d’un tel choix? Cette question me semble plus intéressante que la question « qu’aurait-elle fait? » puisque cette dernière trouve, à mon avis, sa réponse dans le jeu:
    – Marlène dit qu’Ellie aurait souhaité se sacrifier.
    – A son réveil Ellie est triste, déçue, on voit qu’elle aurait préféré ne pas se réveiller.

    Mais au final, en ce qui concerne son bien être à elle, Joel n’a-t-il pas fait le bon choix?
    Il soulage sa conscience en lui promettant qu’ils ont arrêté de chercher et qu’elle n’était pas la seule…
    Il lui permet de vivre, et de le faire sans remord…

    Aurait-il mieux fait en la réveillant et en lui infligeant tout le poids de la responsabilité de l’avenir de l’humanité sur les épaules? Je ne crois pas…
    C’est un acte égoïste puisqu’il sacrifie l’humanité pour elle… mais c’est aussi l’acte d’amour le plus fort. Il lui offre la vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.