Faire son propre jeu vidéo

Il existe de nombreux logiciels permettant de construire un jeu vidéo sans grandes connaissances en programmation. On ne s’intéressera donc pas du tout ici aux moteurs 3D destinés aux professionnels (unity etc) mais uniquement aux outils utilisables « facilement ».

Les moteurs spécialisés

Les logiciels suivants ne sont destinés qu’a créer un certain type de jeu. Ils sont donc limités mais cela les rend aussi généralement beaucoup plus faciles à utiliser, et on peut généralement obtenir un très bon résultat avec un temps de développement minimal.

Twine

Totalement open source, ce programme est destiné à créer des livres interactifs (façon « livre dont vous êtes le héros »). Très simple à utiliser, il ne demande qu’un peu de lecture pour apprendre la syntaxe du langage (comment faire un renvoi vers un autre paragraphe, enregistrer ou vérifier le contenu d’une variable etc). Plusieurs « moteurs » et donc plusieurs syntaxes sont disponibles, chacun ayant des avantages et des inconvénients. Je vous renvoi à la documentation (très bien faite) pour plus de détails.

Une fois votre jeu terminé, vous pouvez tout exporter en un seul fichier html que vous pourrez « publier » ou vous vous voulez. Il existe un site web officiel destiné à recevoir toutes les travaux réalisés avec twine mais rien ne vous oblige à le mettre la bas. A ce sujet, il est possible sur ce site de faire des recherches avancées pour, par exemple, n’afficher que les jeux rédigés en français.

Site web : https://twinery.org/

Rags

Rags, qui signigie « Rapid adventure game creation system » vous permet de réaliser des jeux d’aventures. On ne parle pas de jeux de type « point and clic ». Plutot de jeux d’aventures old school, avec l’image du lieu dans lequel vous êtes, et la possibilité d’agir sur votre environnement (se déplacer, examiner ou prendre les objets présents, discuter avec les personnes présentes etc). Graphiquement, le résultat n’est pas forcément extraordinaire mais ce qui fait l’intérêt de ce type de jeu, ce sera toujours le scénario.

Une petite capture d’écran pour vous montrer à quoi ça peut ressembler :

rags (old)

Site web : http://ragsgame.com/

Mugen

mugen permet de faire des jeux de combat en 2D (street fighter quoi). Je n’ai jamais testé, je ne peux donc pas trop vous en parler. A noter que le site officiel est down depuis 2 ans, mais qu’il semble tout de même y avoir une forte communauté autour… Plus d’informations sur la page de wikipedia qui lui est consacrée.

Renpy

Je pense qu’il n’est pas utile de présenter Renpy. Basé sur python, open source et multi-plateforme, ce langage à permis la réalisation d’un nombre incroyable de « Visuals novels ». Mais il ne se limite pas à cela, et certains développeurs l’utilise pour des jeux beaucoup plus complexes. (comme Sunrider, un jeu de stratégie que j’avais testé ici même).

AGS

Adventure Game Studio est destiné à la réalisation de jeux d’aventure de type « Point and click ». Il est open source et les jeux réalisés peuvent tourner n’importe ou. (Mais l’éditeur ne semble disponible que sous Windows). Des jeux commerciaux (y compris très récents) l’utilisent, comme par exemple Kathy Rain sorti l’année dernière.

site web : https://www.adventuregamestudio.co.uk/

RPG Maker

Le très célèbre RPG Maker (80$ la licence mais une version de démo existe) en est à la version « MV ».  Ce logiciel est prévu pour réaliser des J-RPG. (en 2D vue de dessus… Old School quoi). Mais certains vont plus loin et parviennent à obtenir des gameplay différents. D’ailleurs, en creusant un peu, je m’aperçoit que la production amateur française sous RPG Maker est beaucoup plus importante que ce que je pensai. Au point qu’il existe un site qui, depuis 2001, attribut un « Alex d’or » aux meilleurs productions françaises. Je vous laisse découvrir tout ça sur leur site.

Site web : http://www.rpgmakerweb.com/products/programs/rpg-maker-mv

Les moteurs généralistes

Ces logiciels sont prévus pour pouvoir faire un peu ce que l’on veut. Je vais les séparer en deux catégories :

  • Les moteurs pour enfants  (destinés à apprendre la programmation et à fabriquer des jeux très simples)
  • Les logiciels « sérieux » de l’autre.

Commençons donc par ceux qui sont destinés aux enfants (8-16 ans). Normalement un adulte ne devrait pas avoir de mal à les utiliser 😉

Scratch

J’ai expérimenté scratch sur ma fille (sur un Raspberry pi). Je pense qu’elle était un peu trop jeune, mais cela lui aura quand même donné quelques premières notions de programmation. Il faudra qu’on s’y remette quand je trouverai du temps. En attendant ce truc est tellement connu et tellement documenté de partout que je vais me contenter de donner l’url du site (et de préciser que le logiciel est utilisable en ligne ou téléchargeable, et qu’il est disponible dans un très grand nombre de langue).

Site web : https://scratch.mit.edu/

Kodu

Un logiciel conçu par Microsoft. Jamais testé. Mais pour une fois il s’agit d’un moteur 3D qui permet donc de construire son petit monde en relief et de déplacer des objets à l’intérieur. Une sorte de version « 3D » de scratch ?

site web : https://www.kodugamelab.com/

Passons maintenant à des moteurs plus sérieux. Je n’ai jamais testé donc je ne peut pas vous en parler… Mais si le sujet vous intéresse au moins vous avez déjà les noms des logiciels à tester en priorité:

Gdevelop

Totalement open source, il semble avoir beaucoup à offrir. Personnellement c’est le premier logiciel que je testerai pour faire quelque chose d’un peu plus « dynamique » que tous les moteurs classés dans la catégorie « moteurs spécialisés ».

site web : http://compilgames.net/

Gamemaker

Celui la est payant, mais une version gratuite existe.

http://www.yoyogames.com/gamemaker

Beaucoup d’autres logiciels existent. Mais la plupart ont étés abandonnés il y a plusieurs années, ou sont hors de prix (plusieurs centaines d’euros par an). Maintenant vous devez vous demander pourquoi je vous parle de ça… Disons que ce billet sert d’introduction au prochain (Attention, lien NSFW !) … qui devrait intéresser plus de monde.

1 Commentaire

  1. Ping : Les meilleurs jeux 18+ (1/3) – ATDC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.