LVM : Supprimer un groupe de volume « fantôme »

Supprimer un groupe de volume sous LVM ne pose habituellement aucun soucis (commande vgremove). Sauf dans le cas ou plus aucun disque de ce groupe de volume n’est accessible… (Parce que l’unique disque utilisé est défectueux, ou parce que vous les avez tous retiré du système etc.) Dans ce cas, Linux se plaint qu’il ne peut pas mettre à jour les metadata du groupe de volume, et refuse toute suppression, quelle que soit la méthode employée :

vgremove --force dvg
  WARNING: Device for PV X5cCFM-rV8Z-gHsP-IDcw-3cRe-7s38-7h6BCm not found or rejected by a filter.
  Aborting vg_write: No metadata areas to write to!

Cela n’empêche pas le système de fonctionner, mais recevoir des erreurs à chaque commandes LVM est un peu pénible. Bien sur, un reboot corrigerai le problème, mais on a pas tous l’envi ou la possibilité de rebooter sa machine…

J’ai essayé pas mal de choses sans succès, avant que le message « No metadata areas to write to! » ne me donne la solution : Il faut simplement ajouter un device (nouveau disque, volume logique, fichier, mini partition, n’importe quoi…) temporairement dans le groupe de volume à supprimer !

Voila ce que j’ai fait de mon côté :

lvcreate -n essai -L 256M ovg
vgextend dvg /dev/bac/essai
vgreduce --removemissing --force dvg

Et voila ! Le vg « dvg » n’existe plus 🙂 Plus qu’a supprimer le volume logique temporaire, ou le fichier ou… ce que vous avez utilisé pour étendre le groupe de volume à détruire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.