Nouvelle loi gravement liberticide

La décente aux enfers continue et cette nouvelle loi de « sécurité globale », en plus de généraliser l’utilisation des drones, veut carrément empêcher les citoyens de filmer les policiers.

Les vidéos dérangent ? Pas de problèmes, interdisons les. Ils n’ont plus aucune limites, tout est bon pour protéger le système actuel, quel que soit les injustices ou les catastrophes qu’il génère.

J’ai bien peur que seule une vrai révolution sanglante puisse maintenant changer les choses. En attendant, et même si je suis persuadé de la totale inutilité de ces manifestations, je ne pouvais pas ne pas participer au rassemblement le plus proche de chez moi. A Montigny-le-Bretonneux, environ 300 ou 400 personnes (à vue de nez, je n’ai pas essayé de faire un décompte précis) s’étaient donné rendez vous pour dire NON à cette nouvelle loi.

Voila quelques photos rapides:

Sur place, des syndicalistes (CGT d’Airbus Defense and Space, merci les gars). Quelques formations politiques : Europe-Ecologie-Les-verts, le parti ouvrier indépendant démocratique (moi non plus je ne connaissais pas, mais j’ai lu leur tract et ils ont l’air bien remonté), et quelques jeunes communistes. Extinction Rébellion et la quadrature du net étaient aussi présents.

Cette petite sortie m’aura aussi permit de retrouver des copains de root66. 🙂

Au final, des citoyens de tout âge (vraiment, j’ai vu une petite fille qui devait pas avoir plus de 6 ou 7 ans, tenir fièrement la pancarte qu’elle avait elle même réalisée !), et de tout milieu, simplement unis par la volonté de défendre les libertés basiques que toute démocratie digne de ce nom devrai garantir à ses citoyens. Au moins, même si la France continue de sombrer vers une dictature terrifiante, et qui aura tous les outils nécessaires pour faire régner la terreur, on ne pourra pas dire que cela se sera fait dans l’indifférence générale. Juste dans l’indifférence (pour ne pas dire la complicité) des « gros » médias (Radio, TV…) puisque ceux-ci sont déjà tous totalement acquis au pouvoir en place. Seul les « petits », les médias indépendants (médiapart, streetpress, Rue89 etc) montent au créneau mais sans la puissance de feu nécessaire pour avoir le moindre poids. J’ai bien peur que tout soit joué d’avance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.