CRS philosophes ?

Ce samedi 5 septembre était le jour choisi par la ligue odebi pour distribuer des tracts anti-hadopi à Paris, Metz et Nancy. Votre serviteur était naturellement sur place (Pour Paris, le rendez vous était devant les halles), avec 200 tracts imprimés et découpé en vitesse (au départ je ne pensai pas pouvoir m’y rendre donc très peu de temps pour la préparation).

Et donc ?

Et bien c’était une journée enrichissante. Il faut comprendre que mon but n’était pas de distribuer en vitesse le plus grand nombre de tracts possibles, mais de m’arreter à chaque fois pour discuter avec les gens. J’ai du au final en distribuer une cinquantaine, mais je pense que pour au moins 45, j’ai bien du rester entre 1 et 5 minutes à discuter avec les personnes à qui je les donnait. Prenez un chrono, c’est long 5 minutes, ça permet d’en expliquer des trucs, de donner des arguments, de répondre aux questions…

Bref, nous tractions tranquillement en binôme avec harddisk (merci à toi d’avoir été la 🙂 quand j’aperçois un groupe de 6 ou 7 CRS, a coté de leur camions en train de discuter et de faire je sais pas quoi. (certains parlaient dans leur talkie etc). Je ne sais pas pourquoi mais j’ai pas pu m’en empêcher… Un petit coup de « on y va ? » à harddisk, « oui » qu’il me fait. Banzai !

Et bien vous me croirez si vous voulez, mais cette discussion à été la plus intéressante (et de très loin). On a bien du rester 10 minutes à discuter avec eux. Il m’était impossible de prévoir ce qu’ils allaient me dire (sinon je me serai démerdé pour tout enregistrer tellement c’etait énorme. Heureusement que j’ai au moins un témoin). Voila donc le résumé de cette conversation. C’est pas du mot pour mot mais j’ai essayé de toujours reprendre les termes dont je me souviens…

Bonjour… est ce qu’on peut vous déranger 2 minutes a propos d’un tract concernant la loi hadopi ?

Non mais attendez la.. vous êtes pour ou contre ?

Personnellement j’y suis totalement opposé car…

Comment ça !!! Mais vous imaginez si, au lieu de vous payer pour votre travail vous receviez que des coups de sifflets ?

Celui qui me répondait alors ne me laisser pas en placer une. Impossible de lui expliquer quoi que ce soit, mais sa façon de se comporter était tellement caricaturale que je me suis vraiment demandé si il se fichait pas de moi. D’ailleurs, ses collègues, mort de rire à coté, essayaient de le calmer, genre « non mais laisse le s’expliquer » etc. Finalement, nous avons poursuivi la discussion avec un autre qui avait visiblement un peu moins envie de rigoler et un peu plus envie de parler. J’ai donc pu entamer les explications :

Nous voulons que les artistes aient plus d’argent. Mais pour le moment la répartition pour la vente d’un titre c’est 95% pour les majors et 5% pour l’artiste, ce n’est pas normal. Cette loi ne change rien à cela, ne crée aucun nouveau financement… Bref, aucun centime de plus n’ira aux chanteurs. Par contre il s’agit clairement d’espionner la population française avec cet histoire de logiciel à installer chez soi…

Je suis d’accord avec vous mais il faudrait arrêter de rêver hein… Tout le monde est déjà HYPER surveillé, quoi que vous fassiez, on le sait déjà.. la carte bleue, le téléphone portable… Même si il est éteint, on saura vous repérer grâce au rayonnement de la pile.. Alors bon, un peu de plus ou un peu moins…

Justement… je préférerai un peu moins moi… Et vu tout ce qui se passe en ce moment avec le gouvernement qu’on a…

A non mais ça m’en parlez pas, sarko on l’a eu avant vous hein ! Déjà quand il était à l’intérieur il a foutu une merde pas possible, maintenant c’est la France qu’il est en train de massacrer.! Mais bon ça, il faut que les gens ils se bougent et puis c’est tout.

Bein justement, on est la nous…

Non mais laissez tomber, c’est pas avec vos bouts de papier que vous allez changer quoi que ce soit, ce qu’il vaut c’est venir avec des fourches !

(harddisk) Heu ouai mais… ça veut dire que forcement… vous et nous… on va être obliger de se battre la…

Mais on est la pour ça ! Réfléchissez, si il n’y avait aucune opposition, aucune difficultés, vous ne changeriez rien du tout. Pour que les choses évolue, il faut un combat douloureux, il faut des martyres. Et nous, on est la pour ça, pour faire des martyres.

Heu… ouai… c’est intéressant comme point de vue mais…

Ce qui compte c’est que le sujet frappe les esprits, que les images choquent, c’est ça qui provoque le changement. Je me souviens par exemple de la grève des matons. Évidement, c’est des gens, on bosse ensemble, on les connais bien… Bon bein durant la grève on était face à face et il fallait faire le spectacle. On se poussait les uns les autres, on se donnait quelques coups devant les journalistes, et puis après on allait tous ensemble boire un coup. C’est comme ça que tu peux faire évoluer les choses, et pas autrement.

Voila en gros le contenu (véridique je vous jure) de notre discussion. Rien que pour cette discussion ahurissante, je me dit que j’ai vraiment pas perdu ma journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.