Voitures piratables ? tant mieux !

Tout le monde sait que ce qui est piloté par un ordinateur pourra toujours être trafiqué d’une façon ou d’une autre. Certaines choses sont plus difficiles à « pirater » que d’autres mais en y mettant les moyens, même les centrales nucléaires ne sont pas à l’abri. Et oui, les voitures embarquent de plus en plus d’électronique et seront très bientôt capables de conduire toute seule, ce qui inquiète la blogosphère.
Timo, sebsauvage… Tout le monde semble s’accorder à trouver cela dangereux. JE NE SUIS PAS D’ACCORD. Pour des raisons factuelles (première partie de ce billet) et pour des raisons plus philosophiques (seconde partie). Let’s go.

Les faits

Les accidents de la route font plus d’un million de mort chaque année dans le monde, dont plusieurs milliers en France. Et quarante fois plus de blessés. (source wikipedia). Sans oublier le coût pour la société (assistance, santé…) qui se chiffrerai à plus de 10 milliards d’euros par ans. Deux tiers des accidents seraient directement dus à la fatigue et/ou à l’alcool si j’en crois les chiffres données sur ce site. Bien sur d’autres sont simplement dus à l’inattention des conducteurs, à une vitesse trop élevée etc.

Oh mais… attendez…

Toutes ces erreurs qu’un ordinateur ne commettra jamais.

Un ordinateur ne sera jamais fatigué. Il n’aura jamais bu un coup de trop. Il ne sera pas distrait par un coup de téléphone ou un passager. Il ne se mettra jamais en colère contre un véhicule lent « qui le saoule depuis des plombes », n’effectuera jamais un dépassement dangereux parce que « non mais c’est bon il est trois heures du mat, il y a personne ». Un ordinateur a/aura des réflexes qu’aucun être humain ne pourra jamais égaler. Il n’aura pas peur quand un pneu éclatera, ou quand une plaque de verglas fera déraper le véhicule mais « comprendra » le problème en quelques nanosecondes, et s’y adaptera de la meilleure des façon.

Au contraire d’une machine, l’être humain (surtout si il est français) est totalement incapable de conduire prudemment, de s’astreindre à des règles, même simples. Combien de gens qui n’ont pas encore compris que sur une route à trois voies on roule à droite et pas au milieu ? Combien ne savent toujours pas ou se trouve le clignotant sur leur tableau de bord. Combien qui, à défaut de pouvoir te doubler, vont te « pousser au cul » pour que tu accélère ? Combien qui téléphonent au volant ou font tout autre chose que de regarder la route même si c’est pour un bref moment ? (et je m’inclut dans le lot)

Oui, l’arrivé des ordinateurs pour conduire les voitures (et plus uniquement pour assister le conducteur) économisera de l’argent et surtout sauvera un grand nombre de vie.

Mais c’est dangereux, il y aura forcément des bugs !

Et oui, il va y avoir des bugs. Sans même parler d’une vraie malveillance (voiture « hackée » par le gouvernement pour tuer son propriétaire puisque c’est le scénario auquel tout le monde pense), il pourra bien y avoir quelques frayeurs oui. Et peut être même des morts. Combien ? Combien de morts avant que les véhicules en cause ne soient vite rappelés et corrigés ? 1 ? 10 ? 100 ? Allez, même si il y avait une centaine de mort (je n’y crois pas une seconde) la première année, avant que le logiciel ne soit corrigé (au moins en ce qui concerne les bugs les plus graves, je parle pas encore de sécurité info la). Combien de vies sauvées ? Au fur et à mesure les logiciels seront de plus en plus performants, le nombre de voitures « automatiques » sur les routes sera de plus en plus important, et le nombre d’accident ne fera que diminuer. On pourrait aussi espérer que l’industrie automobile commence à développer de façon plus sérieuse, comme ce qui se fait en aéronautique, avec des logiciels mathématiquement fiables. D’un coté cela augmentera les couts, mais d’un autre coté, un constructeur qui serait reconnu responsable de nombreux morts sur la route perdrait certainement une très grosse part du marché.

Volontaire pour être dans les premiers alors ?

Oh que oui. En espérant avoir les moyens, en empruntant si nécéssaire, de m’offrir un véhicule de ce type la à sa sortie. Zoom, Turbo, et bien sur Kit. Toute ma vie j’en aurai rêvé. Et c’est un rêve qui deviendra réalité avant ma mort. Tout le monde n’a pas cette chance. Mais moi je l’aurai. Et je sais que je verserai ma petite larme quand j’appuierai sur le bouton « auto ».

Et si un jour on à plus le droit de conduire ?

Dans un premier temps, ce ne sera évidement pas le cas. Les voitures automatiques seront chères et peu nombreuses. Elles ne pourront probablement pas être utilisées en mode automatique partout, et le mode manuel sera donc forcément présent. Laisser l’ordinateur conduire sera optionnel et désactivable n’importe quand. Un point qui simplifiera bien les choses légalement parlant. Vous serez en effet probablement responsable en cas d’accident puisque vous aviez la possibilité de reprendre le contrôle en cas de besoin.

Mais au fur et à mesure que ces véhicules vont se généraliser, et seront de plus en plus fiables, quand les statistiques montreront que les accidents mettant en cause ces voitures seront, encore et toujours, très majoritairement du à des erreurs humaines, alors oui la question finira bien par se poser. Pourquoi ne pas interdire, hors circonstances exceptionnelles, la conduite manuelle ? Et bien ce jour la, j’approuverai une loi de ce genre.

C’est liberticide ! La conduite est un plaisir, conduire est un droit !

Conduire, un droit !? Ou est ce que vous avez vu jouer ça ? Je suis pour la liberté. Vraiment. On devrait tous être libre d’un maximum de choses, y compris des choses que l’on nous refuse actuellement pour des raisons toutes plus débiles les unes que les autres (religieuses etc). Comme le droit de mourir, le droit de disposer de son corps etc. Mais conduire ? Vous connaissez le dicton, la liberté des uns, blablabla. Et bien sur la route, ce n’est pas seulement vous que vous mettez en danger. Donc non, il serait tout à fait normal de ne pas pouvoir faire ce que l’on veut dans une voiture. Pour le moment, on a aucun autre choix, donc on laisse les gens faire ce qu’ils veulent. Il y a bien une parodie de surveillance qui est mise en place, mais les radars n’ont clairement pas d’autres fonctions que de rapporter du fric à l’état. (Si tous ces abrutis qui ralentissent fortement au moment d’apercevoir un radar permettaient d’avoir des routes plus sures, ça se saurait).

Des failles informatiques qui peuvent tuer des gens, ça ne t’inquiète pas ?

Dans le pire des scénarios possible, on peut imaginer qu cela se transforme en une arme terroriste. (Versez nous 200 milliards ou toutes vos voitures iront se vautrer les unes contre les autres). Ouai, c’est vrai, ça donne pas envie. Mais les menaces terroristes ça donne jamais vraiment envie. Des « accidents » nucléaires, des pays privés d’eau potables ou d’électricités, des avions qui « atterrissement » ou il faut pas etc. Tout cela doit être possible informatiquement parlant. Aucune menace ne me réjouit plus qu’une autre. Mais ce ne sera que cela. Un risque supplémentaire, le terrorisme existe sans cela. De la même manière les services secrets n’ont pas besoin de voitures automatiques pour tuer les citoyens gênants.

Mais pour une fois, ce risque supplémentaire n’arrive pas sans contre-partie. Cela va réellement sauver des vies. Habitant en ile de France, bloqué matin et soir dans les embouteillages, je peux aussi vous assurer que niveau stress et fatigue, ma vie changerai aussi du tout au tout. Ne nous leurrons pas, l’avenir est sombre. Je crains même que William Gibson n’ai été un peu optimiste en décrivant les années noires. La technologie à beau être majoritairement utilisée pour nous transformer en con-sommateurs dociles (et sous surveillance), elle reste aussi notre meilleure alliée. Pour assurer notre liberté d’expression comme je passe mon temps à le répéter. (base fondamentale), et pour le reste. Puisque il est impossible de luter contre le progrès, embrassons la technologie. Maîtrisons la, mieux qu’aucun dirigeant ne saura jamais le faire, Dites vous bien que quand votre voiture sera « piratable » alors celles des directeurs des banques, de tous ces présidents de méga-corpos qui vivent depuis des années sur une autre planète le seront également…

18 commentaires

  1. koun Répondre

    j’achète aussi ! et fini le culte du « c’est moi qui est la plus grosse », fini le besoin d’acheter des grosses bagnoles, vu qu’on roulera tous a la même vitesse.
    mais avant même ces technologies en devenir, il en existe une toute simple, qui réduirait pas mal le risque d’accident. ça s’appelle le limiteur de vitesse, installé obligatoirement dans tous les véhicules de + de 3.5t. couplé a une technologie, blutooth, rfid, wifi, enfin qu’importe tant qu’elle ne coûte quasiment rien et installé sur tous les panneaux de limitation de vitesse. ces même dispositifs communiquerait avec le véhicule en approche et lui imposerait un bon 50 a l’entrée d’une agglomération.
    peu cher, rapide et même si ce n’est pas la panacée, calmerait pas mal de kéké.

  2. hoper Répondre

    Sans aller jusqu’au limiteur, ce serait déjà pas mal que tout ceux qui ont un régulateur pouvaient enfin se décider à l’utiliser…

    Rien à voir mais je suis allé voir ton blog. (C’est bien le tiens ?) Chapeau bas pour la construction, bon courage 🙂

  3. kesskisspass Répondre

    « Toutes ces erreurs qu’un ordinateur ne commettra jamais. »

    Le problème n’est pas l’ordinateur mais:
    qui ce cache derrière et surtout quelles sont ses intentions ???
    En effet une question cruciale doit se poser:
    La machine en question est-elle hackable ou pas ?

    Heuuuh joker, j’ai bon ???
    Ah non c’est pas ça, attends, Oh wait!:
    là tu peux te dire qu’à partir du moment où il y a de l’electronique,
    des 0 et des 1, tu peux te poser des multitudes
    de questions à ce sujet et craindre le pire.

    Au choix:
    * Un gros con qui s’amuse à terroriser les gens en hackant
    ta toute derniere toyota, Just4fun^^
    * Des gouvernements « démocratiques » qui contrefoutent des droits fondamentaux et des lanceurs d’alerte pour les éradiquer.
    (le cas de Stuxnet et Flame en est un parfait exemple:
    http://reflets.info/la-nsa-et-lunit… )

    « L’objectif a été raisonnablement atteint, Stuxnet a bien retardé de manière significative le programme iranien. On se souviendra également de l’assassinat de plusieurs scientifiques iraniens, dont celui en charge de l’éradication du virus »

    C’est sûr qu’à partir du moment que c’est hackable, bah ça permet de sauver des vies ^^

  4. kesskisspass Répondre

    « Un ordinateur ne sera jamais fatigué. »
    c’est vrai, par contre il peut tomber en panne, bugger, ou se faire hacker^^

  5. hoper Répondre

    @kesskisspass

    Un ordinateur peut avoir une défaillance matérielle ou logicielle oui. Mais un être humain aussi peut être malade, avoir un malaise, avoir pris les médicaments qui fallait pas etc. En 20 ans de conduite j’ai perdu deux fois le contrôle de mon véhicule. Une fois parce qu’il y avait je sais pas quoi sur la route, et une autre pour raison médicale. (un truc qui à ensuite été diagnostiqué, et pour lequel je suis sous traitement et ça se reproduira donc pas). Mais ça aurait pu très TRES mal se terminer dans les deux cas.

    Apres on peut s’amuser à trouver des chiffres mais je fais le pari que le risque qu’un conducteur fasse un malaise est bien plus important qu’une défaillance logicielle dans un logicielle de conduite qui aura clairement été testé pendants des mois (voir des années) avant d’être mis sur le marché.

    Pour le reste, j’ai l’impression que tu as écrit tes commentaires avant d’avoir lu le billet. Combien de morts il y aura a cause de piratages de voitures ? A ton avis ? Réellement hein… imagine. A mon avis ca se compte sur les doigts d’une main. Combien de vie on sauve A COUP SUR chaque années ?

    @toons

    Oui j’avais lu cette interview avec intérêt. Mais les réponses du gars sont franchement débiles (à se demander si le gars l’est pas aussi un peu quand même). Bref, il s’interdit de hacker des pages web pour des causes humanitaires ou à la gloire de soldats américains tués au combat, on peut aussi se dire qu’il refusera de tuer des gens. (ce qui accessoirement le placerai rapidement sur la liste pas cool des « terroristes » recherchés par les US, une position à mon avis assez peu enviable). Ces types veulent se faire de l’argent facile. Pas risquer leur vie en tuant des gens « pour le fun ».

  6. kesskisspass Répondre

    J’ai lu ton billet, c’est bien argumenté, je suis d’accord sur certains points: négligences et conneries humaines= accidents.
    Mais tu ne peux avoir 100% confiance à une machine éléctonique, automatisé et hackable.
    Perso, ça me fait mal au ucl de claquer autant d’argent dans une machine non fiable et surtout dangereux (pas fiable car si hackable par des personnes mal intentionnées= danger.)
    Imagine à grand échelle via des réseaux centralisés qui se coordonnent, tu peux faire un gros carnage combo.

    Ceci est une question d’ordre éthique et philopsophique à ne point négliger quand on parle de technologie, c’est une base essentielle et fondamentale dans le sauvetage de l’espèce humaine, ce qui rejoint ton article:
    « Guerre-thermonucleaire-globale »

  7. kesskisspass Répondre

    Je précise que je ne suis pas contre le progrès technologique,
    au contraire, on peut faire des merveilles avec.
    Disons que là où j’ai le moins confiance, c’est en celui qui l’utilise lorsqu’il n’y a aucune éthique derrière ou qu’il y a des intentions malsaines qui peut faire énormément de dégats, tu l’as dit toi même dans ce point-ci:

    « C’est liberticide ! La conduite est un plaisir, conduire est un droit ! »

  8. kesskisspass Répondre

    et dans ce point-ci
    « Et si un jour on à plus le droit de conduire ? »

  9. hoper Répondre

    Un problème éthique !? Je ne comprend pas… ou cela ?

    Je comprend qu’il peut y avoir une contradiction apparente entre d’un coté dire que les ordinateurs c’est bien pour remplacer l’homme (cas de la conduite) et dire exactement le contraire dans le billet d’après (cas de la surveillance ou de skynet etc).

    Mais en réalité il n’y a pas de contradiction. Il faut bien faire la différence entre remplacer l’homme dans des activités ou il n’a aucune plus value (la conduite) et le remplacer dans des activités ou son jugement, sa moralité etc sont très importants. (armement, surveillance etc).

    Prend un pacemaker. Tu crois qu’il y a pas un bon gros firmware dedans ? Un logiciel conçu pour analyser le rythme cardiaque et faire ce qu’il faut (plus gestion d’énergie etc). Et, comme 99,99% des logiciels, la sécurité ne fait pas parti du cahier des charges. Et donc oui, on peut hacker un pacemaker et tuer son porteur.

    Est ce que cela veut dire qu’il ne faut plus créer de pacemaker ? Bien sur que non. Un pacemaker est conçu pour sauver des gens, et c’est bien ce qui se passe dans 99,99% des cas. qu’il faille globalement améliorer la sécurité des logiciels, oui. Mais ces ordinateurs restent indispensables. Remplacer l’homme par des machines quand il s’agit de travaux que l’homme ne peut pas réaliser lui même correctement, c’est BIEN. Et c’est précisément le cas de la conduite.

  10. kesskisspass Répondre

    « Et bien sur la route, ce n’est pas seulement vous que vous mettez en danger. »
    – D’où si hackable par des personnes mal intentionnées= danger.
    Imagine à grand hack à grande échelle (plusieurs modèles sont visés sur plusieurs séries) via des réseaux centralisés qui se coordonnent, tu peux faire un gros carnage combo en utilsant les GPS, google et le réseaux centralisés.

    « Remplacer l’homme par des machines quand il s’agit de travaux que l’homme ne peut pas réaliser lui même correctement, c’est BIEN. Et c’est précisément le cas de la conduite. »
    – Que penses-tu ci celui-ci est contrôlé par des hackers blackhat dont certains bossent, des fois à leur insu dans des grand groupes, tel que Apple, Google, Bull, microsoft, IBM, NSA, CIA, gouvernements démocratique?

    cf
    Le directeur de la NSA se fait chahuter lors de la Black Hat:
    http://korben.info/keith-alexander-

  11. hoper Répondre

    Désolé mais je ne comprend pas ou tu veux en venir. Hacker un véhicule aujourd’hui, c’est compliqué et cela demande un accès physique au véhicule. Meme imaginant qu’il soit possible de hacker une voiture à distance, et donc en supposant qu’il soit possible de faire un « carnage » comme tu dit, ce type d’attaque ne sera possible que par des groupes/gouvernements etc qui auraient de toute façon les moyens de faire au moins autant de dégâts autrement.

    Encore une fois tu minimise les impacts positifs CERTAINS (nombreuses vies sauvés) par de simples suppositions, en mettant en avant des risques incertains, et pas forcément plus dangereux que d’autres trucs qui existent déjà depuis très longtemps. (attentats chimiques, pollution de l’eau, risques nucléaires etc). N’importe qui aujourd’hui peut fabriquer une bombe et entrer sur un site « sensible » (centrale nucléaire etc). N’importe qui ne sera pas capable de prendre le contrôle de milliers de véhicules.

  12. hoper Répondre

    PS : J’avais déjà lu le lien qui tu donne, et si mes souvenirs sont bon, il est indiqué en résumé que les « hackers » sont en pleine « prise de conscience » et que certaines agences de renseignements pourraient avoir plus de mal à recruter à l’avenir. Je ne vois ni le problème, ni le rapport avec la choucroute.

  13. clem-le-lu Répondre

    salut alors moi j’ai un avis négatif !

    (je sais c’est rare)

    soyons clairs je suis pour une voiture qui ne m’oblige plus à conduire mais …..
    les couts ……

    ça va couter un bras tous ça !!

    moi je roule en 4L et en SG2 car ce sont deux véhicules faciles à réparer et pas chers
    or si tu veux que ta voiture puisse rouler et éviter mes vieilles rougnes il va falloir à tous les coups les adapter et/ou les interdire
    ça fait des années que tous les gouvernements respectifs essayent de détruire les vieilles bagnoles (pour la croissance je crois)
    alors nous conducteurs de vieilleries il ne nous autoriseront plus que dans le cadre de la collection (genre va à la manif de VV et rentre chez toi)

    et pi c’est quoi cette soin disant liberté de conduire c’est la liberté d’aller rapidement où on veut
    (ou de travailler il y a 8 ans en agences d’intérims on te demandait ton permis mais pas tes diplômes)

    en fait je trouve cela génial (je pourrais boire au volant) mais c’est pas pour les pauvres
    or maintenant plus que hier les différences entre les pauvres et les classes moyennes deviennent inquiétantes

    je ne sais quoi penser de ce manque de gestion des objets
    en plus l’obsolescence programmée ne sera plus du tout une lubie
    à l’heure actuelle les voitures peuvent être programmée pour simuler une panne au bout de n km (pour tester les voyants…. pas du tout pour les garagos ou la croissance 😉

    bref je suis trop septique comme un trou quoi ! (ou une fosse)

    mais sinon ouais ça serai cool de ne plus avoir à draguer une fille qui à le permis pour ramener la titine à la maison

    tcha

    bises

    clem

  14. hoper Répondre

    @clem

    Je ne comprend pas pourquoi tu dis qu’il faudrait supprimer ou adapter les anciennes voitures. A partir du moment ou on autorise la conduite manuelle (ce qui restera forcément le cas pendant TREEEEES longtemps) alors les voitures « automatiques » doivent forcément faire avec. Pouvoir s’adapter quoi qu’il arrive et ne faire aucune supposition sur ce que le véhicule d’en face va faire l’instant d’après. Bref, on parle bien d’ordinateurs capables de conduire dans la situation actuelle, pas sur des routes spécifiques ou uniquement en présence d’autres voitures particulières. C’est le cas des « google car » donc c’est possible.

    Ensuite, le prix dépendra forcément de la fiabilité de l’ensemble (redondance ou pas des calculateurs etc). Mais, globalement, le prix de l’électronique nécessaire deviendra forcément et progressivement dérisoire. Imagine la gueule qu’on aurait fait il y a 20 ans si on nous avaient montré nos smartphone actuels en nous disant « Ces machins la seront accessibles à tous. Vraiment, tu croisera des SDF qui ont auront un dans la poche. La c’est pareil. Ca coutera des sous au début, mais 20 ans plus tard ? Une option pour riche au début, puis progressivement, ce sera juste de base dans tous les véhicules.

  15. redline Répondre

    La semaine dernière, alors que le constructeur avait jusque là réussi à déjouer toutes les plaintes sur le même sujet, un jury d’un tribunal de l’Oklahoma a jugé que des problèmes de conception du firmware du système électronique de contrôle de l’accélération (ECTS) d’une voiture Toyota étaient bien à l’origine de la mort accidentelle d’une passagère en 2007, et des blessures graves du conducteur de 76 ans.

    Le plaignant estimait que la voiture, une Camry de 2005, avait accéléré sans raison, rendant le véhicule difficilement contrôlable.

    Après trois verdicts favorables à Toyota, dont le dernier rendu au début du mois par un tribunal de Los Angeles, c’est l’expertise inédite de Michael Barr, spécialiste des systèmes embarqués, qui a été fatale au constructeur nippon. Sa société, Barr Group, a pu examiner dans le détail le logiciel de l’ECTS, et découvrir un grand nombre de défauts de conception qui ont pu aboutir à l’accélération involontaire du véhicule, non impulsée par le conducteur.

    Si l’on résume les conclusions de Michael Barr, rapportées par EDN Network, c’est principalement une négligence dans la sécurisation du système d’accélération qui est reprochée à Toyota. Alors que le constructeur affirmait que le processeur principal du module était équipé d’une mémoire RAM à détection et correction d’erreurs, ça n’aurait en fait pas été le cas. Or, l’examen du code source a montré que les mesures nécessaires à la sécurisation des fonctions vitales du véhicule n’ont pas toujours été prises.

    source: http://www.numerama.com/magazine/27

  16. hoper Répondre

    J’ai vu. C’est triste. J’ai répondu sur Numerama et je recopie ici.

    Il faut quand même un peu nuancer.

    Que toyota se fasse rappeler à l’ordre et que tout soit mis en œuvre pour sécuriser la partie informatique, c’est très bien. (et ce sera évidement bénéfique pour tout le monde) Mais quand on voit ce qui est réellement reproché au constructeur, on peut quand même se dire que le soft était pas si mal écrit que ça. utiliser deux variables pour stocker la meme valeur en cas de modifications pour cause inconnu (rayonnement électromagnétique etc) vous en connaissez beaucoup des logiciels programmés comme ça ? Alors ok, la ram ECC, c’est un peu con de pas en avoir mis. Vu les conséquences (un mort, procès, image de marque, tout ça…) il est probable qu’ils ferons pas deux fois l’erreur. (et si jamais ils retrouvent un gars qui à décider de mettre de la ram pas chère, celui la j’espère qu’il va morfler).

    Mais contrairement à ce que disent certain, cet expert n’a pas prouvé que toyota était responsable. Il a simplement prouvé que, dans l’absolu, une défaillance était possible et avait pu avoir lieu. Ce qui s’est réellement passé, personne n’en sait rien. Des adultes qui ne savent pas utiliser un régulateur de vitesse, j’en connais un paquet. Alors des gens de 76 ans…

    Pour info si cela devait vous arriver, il y a au moins trois façon de freiner dans une prius : Le frein moteur (position B), la pédale de frein, et le frein à main (qui se trouve au pied aussi en fait). Il est aussi très facile de passer au neutre (via le levier ou juste en pressant le bouton P en roulant, c’est violant et la voiture va huler mais ça le fait aussi).

    Je peux évidement me tromper, mais je suis presque sur que ce qui a tué cette personne (âgée rappelons le), c’est plus sa probable panique face à un comportement imprévu (quel que soit la root cause, bug ou erreur humaine) du véhicule qu’autre chose.

    Fiabiliser les logiciels, oui. Mais pourquoi ne pas aussi, lors des cours de conduite, passer en revue les comportements à adopter en cas d’urgence ?

Répondre à hoper Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.