Guerre thermonucléaire globale

Beaucoup sont trop jeunes pour avoir été marqué par ce film culte qu’est WarGames. Alors laissez moi vous faire un tout petit résumé. Dans ce film sorti en 1983, le gouvernement américain décide de supprimer l’homme dans la chaîne de riposte. Autrement dit, en cas d’attaque nucléaire, il fallait être sur de pouvoir riposter. Et donc éliminer le maillon faible : l’homme. Car, curieusement, les employés en poste dans les silos de missiles hésitaient à appliquer les ordres reçus et à envoyer leurs bombes tuer des millions de gens. Au début de ce film donc, les êtres humains présents dans ces silos sont tous remplacés par des ordinateurs. Car le truc bien avec un ordinateur, c’est qu’il exécute les ordres sans se poser de question. Que ce soit pour protéger, ou pour anéantir l’humanité. La suite est à découvrir dans le film pour ceux qui ne l’aurait pas encore vu.

Pourquoi je vous parle de ça

Parce que la NSA à clairement les boules que le monde entier sache, preuves à l’appui, qu’ils ne sont que de sales crevures qui chient allègrement sur les droits de l’homme. Des services prêts à tout pour conserver un pouvoir immense (et totalement injustifiable) acquis de manière illégitime (on va pas revenir sur le 11 septembre, ça pourrait m’agacer..). Et devinez quoi ? Et bien, comme dans le film, ils considèrent que cette fuite est une « erreur d’origine humaine ». (L’erreur n’étant pas d’enregistrer les conversations de tous les habitants de la terre, mais juste que cela se sache). La solution ? Supprimer l’être humain de l’équation et le remplacer par des ordinateurs qui ne se poseront aucune question quand il faudra enregistrer toutes les activités d’un parti, d’un groupe religieux, ou plus probablement d’une entreprise étrangère concurrente. Mince c’est vrai quoi. les gens comme snowden ont une conscience ! Une conscience… Un truc dont tous les enfoirés qui lui donnaient ses instructions étaient clairement dépourvu.

Bref. 90% de gens foutus à la porte ? Je ne sais pas combien ça fait de personne, mais on peut espérer que, dans le tas, certains ai suffisamment les boules pour faire le nécessaire avant d’être « remerciés ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.