Oreste (JDR SF) : Interview de l’auteur

Le premier objectif de ce billet est de vous faire découvrir Oreste. Le second est de vous donner un peu plus d’informations dessus…

Alors Oreste, c’est quoi ?

Un tout nouveau jeu de rôle (un vrai, sur table, avec sa feuille de perso, son crayon et ses dés). Son auteur vient de lancer une campagne ulule pour le financer. Plutôt que de copier/coller tout ou partie du contenu de cette page, je vous invite très vivement à aller voir ! Lisez la page complètement, suivez les liens, allez regarder les vidéos déjà postées etc.  Ensuite revenez ici, et si le jeu vous intéresse, vous pouvez continuer la lecture de ce blog.

Mais comme je suis très gentil, je pense quand même à ceux qui n’auraient vraiment pas le temps ou le courage de lire tout ça (c’est pas bien !) et juste pour eux, voila un méga résumé:

Oreste est un JDR dans un univers type « Space Opéra ». L’homme vient de découvrir qu’il n’est pas seul sur terre et doit s’intégrer aux autres races existantes. Plus qu’une « intégration », ce sont de véritables alliances qu’il faudra nécessairement entretenir, car un mystérieux ennemi commun semble décider à tout détruire sans distinction…

Bien que de nombreuses sources d’inspirations soient revendiquées, Oreste apporte évidement ses spécificités. Si je ne peux encore rien dire sur le background, les descriptions disponibles du système de jeu sont particulièrement alléchantes, et tous les retours à son sujet sont très positifs. Simple, original et efficace sont les adjectifs qui reviennent régulièrement. La simple vue des feuilles de personnage m’a personnellement tout de suite donné envie d’investir.

Ça y est, vous avez tout lu ?

On va donc pouvoir poursuivre. Il se trouve que j’ai la chance de bien connaître Sébastien. Il est à la fois brillant, sincère, bienveillant, loyal(-bon), et, comme beaucoup de mes amis, un geek passionné. Il m’était donc impossible de ne pas honteusement abuser de notre vielle amitié pour essayer de lui « tirer les vers du nez ». En effet, les informations qu’il fournit sur Oreste au moment où j’écris ces lignes sont encore maigres, étant donné qu’il a prévu de les dévoiler progressivement, au fur et à mesure du déroulement de la campagne de financement. (Voir aussi le site web officiel)

Si cette diffusion « au compte-goutte » vous énerve, dites vous bien que la rédaction du moindre billet prend déjà beaucoup de temps (j’en sais quelque chose). Écrire un nouveau texte tous les deux ou trois jours pour présenter progressivement l’univers est une chose. Écrire un roman complet d’une traite en est une autre. Et puis, s’il y avait vraiment trop d’informations d’un coup, qui prendrait le temps de les lire au final ? 🙂 Essayons quand même d’en apprendre un peu plus…

Salut Seb. Avant de parler d’Oreste, pardonne-moi mais je voudrais parler des autres Jdr SF disponibles en France, et surtout de leur prix. Starfinder, 60€. Fading Sun, 50€. First Contact 50€. Eclipse Phase, pareil…

Bonjour Steph. Ça me fait tout drôle que tu m’interviewes parce que tu es mon MJ préféré 🙂

Tu cites : StarFinder, Fading Sun, First Contact, Eclipse Phase ( et tu peux ajouter Star Wars, Star trek, etc.. la liste est longue… ce sont toutes des traductions de licences qui ont préalablement été publiées en V.O. Faire de la traduction coûte beaucoup moins cher que faire de la création originale. De plus en général, elles ne sont proposées au public français que si l’éditeur pense qu’il y a un intérêt et donc un marché…  

Ulule, n’est pas un site de vente en ligne, c’est une plateforme de financement participatif.
L’objet de cette campagne, c’est donc de pouvoir acquérir une création originale dont la forme évoluera au gré de l’adhésion des souscripteurs. 

Tu pourrais me répondre qu’on peut trouver des créations originales moins chères. C’est exact mais j’ai beaucoup d’ambition pour Oreste, notamment celle d’en faire l’un des plus beaux livre de JdR, ce qui passe par beaucoup d’illustrations en quadrichromie d’une qualité irréprochable. On entre donc dans la catégorie ‘’des beaux livres’’ et je vous laisse vérifier en librairie, les beaux livres, ça tourne souvent autour de 50€.

Dans la plupart des JdR, un seul livre est nécessaire pour débuter… Ne crains-tu pas que 120€ (prix promo pour les premiers souscripteurs, pack complet avec les deux livres de base) soit un prix un peu élevé pour commencer à jouer ?

C’est certainement un tort, mais en créant Oreste, j’avais une idée très précise de l’expérience que je voulais proposer, et je n’ai fait aucune concession. J’ai souhaité faire 2 livres, car l’un des deux livres n’est pas réservé qu’aux rôlistes. Quiconque est amateur de S.F peut lire Les Mondes Alignés comme un livre de S.F. (Est-ce que ça arrivera ? J’en doute) Mais je pense aussi que l’un des intérêts de passer par une plateforme de financements participatifs, c’est de pouvoir s’éloigner des standards que le marché impose pour proposer ce qu’on a imaginé.

Pour ce qui est du pack à 120€ , tu oublies 2 choses. Il y a également un livre audio, enregistré en studio par un acteur professionnel ainsi que des PDF optimisés avec liens hyper texte. Comme je l’ai déjà écrit : 

– Le livre audio permet évidemment aux MJ de s’imprégner de l’univers lorsqu’ils font leurs courses, mais il a une autre utilité inédite pour eux : s’agissant d’un jeu de SF, si vos joueurs vous demandent de leur décrire les activités d’une corporation ou les spécificités biologique d’une race, vous pourrez leur demander d’interroger leur I.A. et faites-leur écouter la réponse en direct ! Ça renforcera l’immersion (et ça facilitera votre boulot).

– Les PDF que vous recevrez seront optimisés avec des liens hypertexte qui permettront de cliquer sur un titre pour se rendre directement au chapitre concerné… Ce n’est pas une innovation technologique en soi, mais admettons que dans le JdR, ce n’est pas encore un standard. Et vue l’utilisation que l’on fait de nos ouvrages, je pense que ça devrait l’être. 

On est donc loin de 120€ = 2 livres de base… Après une fois de plus, est-ce qu’on est dans les standards du marché du JdR ? Non. Mais je n’ai jamais vu de livre audio dans le JdR jusque-là.

Peux-tu rassurer les backers (dont je fais partie) concernant le matériel ?
Par exemple, en nous donnant le nombre approximatif de pages dans chacun des livres ? Parce que si on se retrouve à la fin de la campagne avec deux livrets de 25 pages, j’en connais qui vont être bien vénères 😉

Je ne peux malheureusement pas répondre à ce stade, car le propre d’une campagne de financement participatif, c’est que l’ensemble des backers profitent de l’engouement général, pour voir l’ouvrage qu’ils vont acquérir évoluer et s’enrichir au fils des souscriptions. Le nombre de page définitive qu’aura l’ouvrage n’est pas entre mes mains, mais entre les vôtres !

Néanmoins, pour t’éclairer, je peux te dire qu’au début de mon processus d’écriture, le corpus de base comptait environ 900.000 signes, et que j’ai beaucoup travaillé pour le réduire à environ 500.000 signes… Ça n’engage que moi, mais je pense qu’il est plus beaucoup difficile de réussir un exercice de concision que de ‘’pisser du signe ». D’autre part, si Oreste atteint sa forme ultime, il comptera plus de 200 Illustrations.

Pardon mais ce genre de question m’énerve un peu en fait. Mets toi à ma place… Ne s’intéresser qu’au rapport prix/nombre de pages, après avoir dû faire tant d’efforts de concision… J’ai retravaillé le texte encore et encore pour qu’il soit efficace et concentré. (Que du muscle ! Ni nerds, ni graisse !) et la place ainsi gagnée l’a été au profit d’illustrations nombreuses et soignées… 

Mais pour te donner quand même une réponse concernant ce fameux nombre de pages, les souscripteurs n’ont aucune inquiétude à avoir. Il sera forcément proche de ce qui se fait habituellement pour ce genre d’ouvrages.

Avec deux livres au départ (univers complet d’un côté, gameplay de l’autre) on pourrait craindre qu’Oreste ne soit finalement qu’une sorte de « one shot ». Peut-on craindre un manque de suivi ou as-tu déjà des idées pour la suite ?

J’ai plus que des idées pour la suite, j’ai du concret !

Je ne pense pas seulement à l’écran (indispensable de mon point de vue) mais aussi à une véritable campagne par exemple ? Quid d’autres suppléments ? Peut-on imaginer des extensions contenant des descriptions plus précises de certains aspects de l’univers ? Ou de nouvelles races ? Ou est-ce que tout est déjà dans le premier livre ? (Ce qui serait une bonne nouvelle pour le portefeuille, mais une mauvaise nouvelle pour le suivi de la gamme).

L’objet de cette campagne c’est de financer le jeu de base. Pas l’écosystème qui pourrait le faire vivre sur les années. Néanmoins, si la campagne avance vite, certains éléments de cet écosystème apparaitront.

Proposer aux gens de lancer la fabrication de 2 livres de base + un collector + un livre audio + 2 pdf optimisés avec liens hyper texte pour une sommes totale récoltée de 10K€ c’est déjà proposer beaucoup. Ce n’est pas une opinion. Économiquement, c’est un fait. Il aurait été trop risqué de proposer d’emblée un écran, des kit de personnages, une campagne, des deck de cartes, etc..  
Encore une fois, Ulule n’est pas un site de vente en ligne, c’est une plateforme de financement participatif.  Et c’est de vos finances dont on parle là. Je les gère donc avec responsabilité,  car je ne proposerais rien que je ne sois pas en mesure de livrer…

Le gameplay des combats semble reposer sur un mécanisme à base de cartes à jouer. Où et comment se les procurera t-on ? A quel prix ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au fil de la campagne, deux Decks de cartes se débloqueront. Ils sont évidement intégrés à la campagne et vont se débloquer lorsque les paliers précédents pourront financer leur production. Le premier à paraître sera le Deck « Pouvoir de classe », qui contiendra 90 cartes illustrées. C’est le deck à posséder pour pouvoir profiter du système de combat. Il coûtera 30€.

Le deuxième Deck à paraître sera « Impérium Stuff », Il se débloquera plus tard car il est moins névralgique que « Pouvoir de Classe », mais il contiendra l’intégralité de l’équipement disponible en jeu. En gros, quand tu trouveras une arme, une armure, une puce électronique, ou une drogue de combat (etc…)  le MJ te tendra une carte, que tu pourras ajouter à ton deck de combat. Impérium Stuff contiendra il contiendra 170 Cartes illustrées en couleur et coûtera 45 €.

Tu confirmes que ces cartes sont optionnelles, et qu’il est aussi possible de résoudre les combats comme dans n’importe quel jeu de rôle « standard » ?

Le jeu fonctionne évidemment sans les cartes. Ça tourne de manière traditionnelle sans souci (et heureusement !).

Peut-on envisager des combats dans le monde d’Oreste hors de toute campagne scénaristique ? (Oreste ne serait alors joué qu’en tant que simple jeu de carte).

Comme dans n’importe quel jeu de rôle tu peux décider de prendre ton PJ et de défier un autre joueur en duel à mort (pour le fun et hors cadre de scénario).  Si tu le fais avec Oreste, tu obtiens une sorte de duel comme dans Magic. Donc oui, c’est donc possible.

Si oui, s’agira-t-il de cartes à collectionner/échanger (on pourrait donc acheter des booster, type Magic) ou est-ce qu’on irait plutôt vers un système orienté « boîte de base » contenant toutes les cartes possibles, et dans lesquelles on piocherait pour construire son deck ?

Les Deck contiennent tous les mêmes cartes. Pas de Blind !

Tes précédentes réalisations (Geek me quizAssassin’s Creed Vendetta …) sont plutôt des jeux de société. A quand « Oreste, le jeu de plateau » ? Et le film ? Et le jeu vidéo ?

Plus tard … Je suis bien trop occupé à bosser sur le parc d’attraction là… :p

De nombreux indices comme la simplicité du système de jeu semblent indiquer que le public visé par Oreste inclut les joueurs débutants. Mais n’est-il pas mieux, pour débuter, de partir sur des univers ultra connus plutôt que sur des créations originales, sans média de type jeux vidéo ou film pour les faire découvrir ?

Ma démarche n’est pas dictée par une étude de marché visant à produire un jeux d’initiation en choisissant la meilleur thématique possible…  Ma démarche c’est celle d’un auteur qui propose aux gens de découvrir son univers, mais qui souhaite aussi intégrer une composante pédagogique et didactique car il adore initier des non rôlistes au JdR 🙂

Si on me pose la question : Quel est le meilleur jeu pour s’initier au JdR, je répondrais sans doute Chroniques Oubliées ou la boîte d’initiation de Pathfinder:

1) Parce que ce sont des produits bien construits en terme de pédagogie.
2) Parce que c’est de la fantasy…

Si j’avais voulu créer un jeu pour plaire au plus grand nombre, je n’aurais certainement pas fait un jeu qui mélange du Space Opera, de l’anticipation et la politique ! J’aurais évidement fait de la Fantasy comme tout le monde 🙂  Mais Oreste est un univers qui me tient à cœur, et qui a nécessité de nombreuses années pour sa création. Je pense aujourd’hui qu’il est assez solide et assez intéressant pour le partager.

Est-ce qu’il n’aurait pas été moins risqué, et surtout plus rentable, de publier des versions françaises des jeux de rôles « Space Opéra » existant déjà ?  (Mass Effect ou Babylon 5 par exemple)

Alors si, carrément…  Sauf que ma démarche n’est pas celle d’un éditeur qui cherche à sortir un jeu « bankable ». Moi je suis juste quelqu’un qui propose une création originale en financement participatif.  Accessoirement, et soit dit en passant, les autres éditeurs de jeux de rôles ne font certainement pas cela non plus pour des raisons financières. Si le but était de gagner de l’argent, ils se seraient plutôt orientés vers les produits financiers ou les marchés agroalimentaires…  L’édition en général (un domaine que je connais bien) et le Jeu de rôle en particulier, ce n’est absolument pas un bon plan financièrement parlant en France. (Marché bien trop restreint etc). On crée et on édite essentiellement par passion…

Mais à mon tour de te poser une question : Quand est-ce que tu nous feras enfin jouer la suite de ta campagne de Mekton Z ? Une suite que j’attends depuis… pffff… au moins 25 ans ?

Hééeeeeeee…. Bein voila !!! C’est la fin de cet interview, merci beaucoup Sébastien d’avoir accepté de répondre à mes questions :o)

Pourquoi il faut soutenir Oreste ?

Je vais quand même faire quelques remarques supplémentaires, qui sont à mon avis autant de bonnes raisons de soutenir ce projet.

J’ai parlé d’autres JdR « SF » au début de l’interview (et de leur prix parce que je ne voulais pas que mes questions aient l’air trop gentilles 😉 Mais en vérité il ne faut pas se voiler la face. En matière de Space Opéra, il n’y a quasiment rien d’autre à se mettre sous la dent en France.

Fading Sun se passe très, très loin dans un avenir un peu étrange. Eclipse phase propose un système de jeu réaliste mais complexe, sans le moindre extra-terrestre à l’horizon puisque l’humanité vient juste de quitter la terre et évolue (lentement) et quasiment uniquement au sein du système solaire. On pourrait citer tout ceux qui existent (quelque-uns quand même !) mais je ne vois rien qui ressemble, même de loin, à Oreste. Ce qui est une première bonne raison de l’avoir dans sa bibliothèque.

La seconde tient au système de règles. Même avec les seules informations dont nous disposons, il me semble qu’il s’agit là de quelque chose de réellement nouveau. Et surtout quelque chose de simple et d’efficace si on en croit les témoignages. En tant que MJ débordé, toujours à la bourre dans l’écriture de ses scénarios, j’avoue qu’un système pas trop compliqué est un gros plus dans un JDR. Et je suis sûr que mes joueurs seront du même avis.

Enfin il faut comprendre que Sébastien voulait vraiment faire quelque chose de « parfait ». Il ne ment pas quand il explique qu’il s’agit de « son bébé ». Et il l’aime ce bébé. Et des idées, croyez moi sur parole, ce n’est pas ce qui lui manque. Ce qui malheureusement risque vraiment de lui manquer par contre, ce seront les finances pour pouvoir lancer tout ce qu’il a déjà prévu…

Alors si vous aussi vous voulez voir arriver l’écran, les packs de cartes, et tout plein d’autres jolies choses, vous savez ce qu’il vous reste à faire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.