Sagas geneforge et Avernum

Pourquoi je découvre ces jeux que maintenant ?

Probablement parce que ces jeux, issus d’un petit studio indépendant ne sont jamais parvenus jusque chez nous. Et à l’époque le net était pas omniprésent comme aujourd’hui.

De quoi on parle ?

De jeux qui s’adressent aux « vrais » rôlistes. Ceux qui savent faire travailler leur imaginaire. Ceux qui attendent surtout d’un jeu (ou d’un MJ) un bon scénario, des rencontres mémorables, des choix moraux, des actes qui portent à conséquence etc. A contrario, les amateurs de hack and slash ou de J-RPG, ainsi que tout ceux qui ne seraient pas à l’aise avec l’anglais, peuvent gagner du temps et arrêter leur lecture à ce stade 🙂

Je m’adresse donc à ceux qui restent. Les amoureux de Fallout et baldur gates, Ceux qui aiment les combat au tour par tour, les nostalgiques des vue en 3D isométrique ressemblait plus à de la 2D à de la 3D. Je viens de découvrir de véritables perles, au gameplay très proches de ces légendes du jeu vidéo.

Tu nous as toujours pas dit de quoi il s’agissait exactement…

C’est vrai. Car il ne s’agit pas d’un jeu mais de plus d’une dizaine, utilisant le même gameplay et grosso modo le même « moteur ». L’auteur de ces jeux à développé son interface, puis l’a utilisé un peu à outrance, en créant à chaque fois des univers différents, et des histoires qui forment de vrais saga. Je viens de passer une dizaine d’heures sur le premier geneforge. Ce seul jeu devrait m’occuper plus de 80 heures si je souhaite le terminer, et je vous assure que j’ai très envie de le faire. Ensuite je pourrai me pencher sur geneforge2, puis 3, puis 4, et enfin le 5… (La, vous devez comprendre que si je fais ça je vais avoir comme un soucis dans ma vraie vie). Ensuite, je pourrai recommencer avec une autre saga, Avernum. Et la ce ne sont pas 5, mais 6 épisodes qui m’attendent ! Heureusement que chaque épisode peut être joué de façon totalement indépendante, et que je pourrai donc parfaitement ne finir qu’Avernum 6 par exemple.

Des jeux vidéos qui ont plus de 10 ans, ça doit piquer les yeux non ?

Heu… oui. Graphiquement parlant, ces jeux étaient déjà dépassés à l’époque donc bon… Forcément, un jeu développé par deux ou trois personnes ne peut pas avoir les graphismes d’une super production. Mais l’intérêt du jeu est évidement ailleurs. Reprenons l’exemple de Baldur. Oui c’est joli (enfin, c’était), oui le scénario était sympa. Mais pour le reste ? L’univers était archi connu, aucune originalité, peu ou pas de découvertes. Les choix effectués n’avaient finalement qu’un impact assez mineur. La je vous parle d’un jeu disposant d’un univers à la fois original et détaillé, dans lequel un texte descriptif apparait quand on rentre dans une pièce, d’un jeu dans lequel chaque choix de dialogue peut avoir des conséquences. D’un jeu qui, en fonction de vos choix d’alliance etc, dispose de plus de 12 fin possibles !

Donc oui, c’est TRES moche. Qu’importe. Au moins ce jeu pourra tourner sur n’importe quelle machine encore en état de marche 🙂

Et donc, l’histoire, le gameplay, ça donne quoi ?

Le gameplay, comme évoqué plus haut, est très proche d’un fallout premier du nom. L’interface est surement moins ergonomique, mais rien qui empêche de jouer dans de bonnes conditions. Je conseille vivement de jeter un oeil au manuel de jeu (in game) pour connaitre par exemple les raccourcis claviers (g pour ramasser ce qui se trouve par terre par exemple, car non le personnage ne va pas automatiquement aspirer tout ce qui traine au sol). J’ai souvenir d’avoir eu parfois beaucoup de mal avec le pathfinding dans ce genre de titre. Mais Ici aucun problème. Même si vous êtes d’un coté de la carte, et que vous voulez vous rendre à l’autre bout

Une interface rustique donc mais parfaitement fonctionnelle, et sans le moindre bug.

Concernant l’histoire, je n’ai pas l’intention de spoiler quoi que ce soit. Je voudrai juste vous dire que c’est bon, très très bon. Ce qui fait que l’on décroche difficilement, ce n’est pas l’envi de gagner un level, mais celle de comprendre, d’en savoir plus sur le monde dans lequel on évolue. Et si vous ne voulez pas dépenser les 8$ demandés sur GOG pour l’intégralité des Geneforge, vous pouvez parfaitement aller sur le site de l’auteur, qui met à disposition des démos de chaque titre, offrant déjà un grand nombre d’heures de jeu.

Conclusion

J’espère vous avoir donné l’envi d’essayer les jeux de ce studio. Bien sur, il faudra faire un effort important pour passer outre les graphismes d’un autre âge. Mais plutôt que de refaire une nouvelle fois Baldur Gates dans sa version « enhanced », toi, le rôliste en manque, celui qui n’a plus rien à se mettre sous le clic, va plutôt télécharger les démos de ces jeux. Prends le temps qu’il faut pour lire un peu le manuel et le background. Et Je t’assure que ton soucis ne sera plus de trouver un jeu, Ce sera de trouver le temps de finir tout ça.

8 commentaires

  1. Salla Répondre

    Du même studio, je n’ai joué qu’à Avaddon qui est leur dernière création (sortie fin 2011 il me semble). Et j’avais vraiment beaucoup aimé. L’univers de fantasy a un coté politique approfondi et notre position par rapport aux événements est loin d’être évidentes et ne s’inscrive pas dans une logique manichéenne transparente comme bien souvent dans les jeux à la Bioware. Le remake d’Avernum est le prochain sur ma liste.

  2. Sylvhem Répondre

    Intéressant. Quand tu en parles ces jeux ont l’air très bien… Dommage qu’ils ne soient pas disponibles sous Linux, j’aurais bien aimé découvrir ce type de RPG, plus proche du jeu de rôle papier, auquel je n’ai hélas jamais pu toucher.

  3. hoper Répondre

    Curieusement je n’ai pas réussit à installer la saga geneforge, meme si je pense qu’il doit suffire de pas grand chose pour le faire tourner. Je peux en revanche d’assurer que la démo de d’Avernum 6 tourne sans aucun problème sous linux (via wine bien sur), que ce soit en plein écran ou en mode fenêtré.

    Je ré-essayerai avec la l’installeur « complet » des six épisodes d’Avernum puisque j’ai bien l’intention de les acheter aussi. Si ça se trouve, c’est l’installeur qui pose problème, et pas le jeu ensuite.

    EDIT : J’avais raison, il s’agit bien d’un problème avec l’installeur de gog. Il semble que le soucis soit corrigé en utilisant les toutes dernières version de wine, voir ici.

    EDIT 2: Même avec la dernière version de wine, il semble que l’installateur ne passe toujours pas. Les jeux eux fonctionnent parfaitement (sic)

  4. Matronix Répondre

    Je confirme, ces deux séries ainsi qu’Avadon sont vraiment excellents. A la base je suis plus un partisan des J-RPG, mais ces jeux ont vraiment été un coup de coeur, n’hésitez pas à essayer la démo même si ce n’est pas votre genre de RPG. Bon par contre si vous n’aimez pas les RPG à la base, ça ne vous les fera pas aimer.
    Sinon un truc que tu n’as pas précisé dans ton article, c’est qu’il faut quand même un assez bon niveau d’anglais, ce n’est pas de l’anglais basique.

  5. hoper Répondre

    Il me semble avoir bien indiqué qu’une bonne compréhension de l’anglais était indispensable, mais tu as raison de le souligner à nouveau.

    Par curiosité, j’ai essayé Avernum 6 hier, et il m’a semblé que l’anglais utilisé était encore plus compliqué que dans le premier Geneforge. (Et l’histoire moins intéressante aussi). Mais dans les deux cas, oui, il faut pouvoir lire l’anglais sous problèmes ou ces jeux perdront 90% de leur intérêt.

  6. clem-le-lu Répondre

    ça à l’air très alléchant tous cela mais …..

    punaise !!
    15 euro un vieux jeu ils ne se mouchent pas avec le dos de la cuillère !

    le retrogaming était pour moi un moyen pour les gens peu friqués de jouer à des bon jeux

    et la mode est devenu achète achète achète !!

    je ne suis pas contre mais bon quand un mec achète « a link to the paste » sur wii par exemple ben je trouve cela abusé

    et que je n’entende pas parler dans ces cas là du fait que l’on tue les artistes ….

    enfin il y aura toujours moyen de passer outre ….
    quand j’irais mieux

    tcha

    bises

    clem

  7. hoper Répondre

    Salut clem.

    Je suppose que tu parle des prix sur le site de l’éditeur (prix qu’il n’a pas du mettre à jour depuis TREEEEEEES longtemps). Mais si tu vas sur gog, €tu trouvera l’intégrale de Geneforge pour 7 ou 8$. On va arrondir à 6€.

    6€ pour 5 jeu de cette qualité, je vois pas trop ou est l’abus perso 🙂

  8. Erus_Iluvatar Répondre

    Bonjour,

    Merci de faire connaitre ces jeux, j’ai laissé avec joie de nombreuses heures de mon enfance – en apprenant un vocabulaire et des tournures de phrase qui m’ont d’ailleurs valu des regards étonnés par mes enseignants d’anglais – sur la démo d’Avernum 3 (chercher des jeux sous Mac à l’époque, sans internet, juste avec des CD regroupant plusieurs shareware, je vous laisse imaginer).

    Quel plaisir de retrouver la totalité des titres de la saga dans un pack chez GOG, c’est… presque magique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.